Visualisation des cellules T CD4+ anti-parasites au cours de l'infection de souches de souris syngéniques par le parasite intracellulaire leishmania major

par Laurent Malherbe

Thèse de doctorat en Sciences de la vie. Immunologie

Sous la direction de Nicolas Glaichenhaus.

Soutenue en 2001

à Nice .


  • Résumé

    L'infection des souris par le parasite L. Major est un modèle très utilisé pour la compréhension des mécanismes de différenciation des cellules T. Afin de préciser les cinétiques d'activation et d'expansion des cellules T anti-parasites au cours de l'infection par le parasite L. Major, nous avons mis au point et utilisé des sondes moléculaires capables de se fixer sélectivement aux cellules T CD4+ reconnaissant le peptide LACK156-173 présenté par la molécule I-Ad. Pour faciliter la détection des cellules T anti-LACK au cours de l'infection, nous avons construit une souris transgénique exprimant la chaîne b d'un récepteur T issu d'un hybridome T anti-LACK. Notre étude montre que, très rapidement au cours de l'infection, les cellules T anti-LACK sélectionnent des TCR de haute affinité chez les souris résistantes. Les souris sensibles sont, elles, incapables de sélectionner ces cellules T de haute affinité. Comme les cellules T anti-LACK présentent un profil de type Th1 chez les souris résistantes et Th2 chez les souris sensibles à l'infection, nos résultats suggèrent un lien entre l'affinité du TCR et la différenciation vers Th1 ou Th2. Nous avons également mis en évidence qu'en présence de cytokines exogènes polarisantes comme l'IL-12 ou en absence de molécule de costimulation comme CD86, il est possible de changer in vivo le phénotype des cellules T anti-LACK chez les souris sensibles à l'infection sans modifier leur répertoire et leur affinité. Enfin, l'utilisation de ces sondes spécifiques des cellules T anti-LACK a permis de mettre en valeur un des rôles de la molécule CD4 qui est de favoriser l'expansion des cellules T CD4+ exprimant des récepteurs T de basse affinité pour leur ligand.

  • Titre traduit

    Visualisation of parasite-specific CD4+ T cells during the infection of syngenic mouse strains with the intracellular parasite Leishmania major


  • Résumé

    The murine infection with L. Major parasite is a widely used model to study mechanisms responsible for T cell differentiation? To better define the kinetics of activation and expansion of parasite-specific T cells during L. Major infection, we have developed and used molecular probes that selectively recognized CD4+ T cells specific for the LACK peptide (aa156-173) restricted by I-A puissance d molecule. In order to facilitate the detection of LACK-specific T cells, we have constructed a transgenic mouse expressing the TCRβ chain derived from a LACK specific hybridoma. Our study shows that, very early during the infection, a selective expansion of high affinity parasite-specific T cells occurs in mice resistant to the infection to L. Major. In contrast, mice susceptible to the infection are not able to select these high-affinity parasite-specific T cells. As parasite-specific T cells develop toward the Th1 differentiation pathways in resistant mice and toward the Th2 pathway in susceptible mice, our results suggest a possible link between TCR affinity and Th1/Th2 polarization. We have also shown that in the presence of exogenous IL-12 or in the absence of costimulation molecule like CD86, it was possible to alter the phenotype of parasite-specific T cells in susceptible mice without changing their repertoire or affinity. Finally, using the multimer in another experimental system, we were able to show that CD4 molecules could promote the expansion of CD4+ T cells expressing low-affinity TCR.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 103 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 80-103. Résumés en français et en anglais

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 01NICE5593
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 01NICE5593bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.