Le rapport au féminin et l'espace épistolaire dans la correspondance de Gustave Flaubert : thèse...

par François Pinel

Thèse de doctorat en Lettres modernes

Sous la direction de Marie-Claire Grassi.

Soutenue en 2001

à Nice .


  • Résumé

    La relation épistolaire de Flaubert avec Louise Colet, Marie-Sophie Leroyer de Chanteprie et George Sand met en visibilité les desseins heuristiques de l'écrivain et l'économie générale de son oeuvre. Espace de définition de l'être et du langage, de l'art et de la société, la lettre au féminin est le point de connexion entre l'existence et le fait littéraire, le réel et la fiction. L'esthétique du romancier prend corps et sens dans ce lien à l'amie et à l'amante trame de proximité et de distance, d'altruisme et d'égoïsme. Le rapport de Flaubert à la menace féminine, au sexe faible et à l'androgyne est l'histoire et analyse de la sociabilité problématique d'un styliste.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol.(522 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f.501-522

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Lettres, arts et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2001NICE2042
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Lettres, arts et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2001NICE2042
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Lettres, arts et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2001NICE2042
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Lettres, arts et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2001NICE2042
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.