Expression et pression en publicité : approche d'un langage pluricode

par Cécile Belmont

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Anna Jaubert.

Soutenue en 0200

à Nice , en partenariat avec Université de Nice. UFR des lettres, arts et sciences humaines (autre partenaire) .


  • Résumé

    La publicité ne dit pas, elle suggère. Sa forme est fonction d'une identité, celle du publicitaire qui fabrique lui-même un univers où temps, espace et population sont diégétiques. Une diégèse qui se dédouble pourtant pour souligner l'ubiquité du réel. Pourquoi ? Pour créer une rupture, isotopique au niveau local, elle-même instaurant le manque et le désir d'objet au niveau global. Il convient alors d'allier le décodage au décryptage interprétatif pour saisir l'ampleur de ce type de message semi-ouvert. Dès lors, s'effectue un mouvement pendulaire entre le système linguistique saussurien et la vision psychanalytique de Lacan; Une oscillation qui trouve cependant un écho favorable notamment en publicité où le sens se pratique selon une rhétorique de l'inconscient, et rejoint les procédés oniriques. L'image publicitaire, allusive, rappelle ainsi l'affirmation de Mallarmé pour qui "nommer un objet, c'est supprimer les trois quarts de la jouissance du poème, qui est faite du bonheur de deviner peu à peu : le suggérer. . . Voilà le rêve". Le texte est quant à lui signification figurée, et s'interprète tout autant. Pourquoi consommer ? Pour différer l'angoisse de la mort. Comment consommer ? En sachant distinguer plaisir et jouissance, nôtres mais aussi de l'Autre. . .

  • Titre traduit

    Expression and pressure in advertising : approach of a pluricode language


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (511 f.-[67] f. de pl.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 463-480. Glossaire. Index

Où se trouve cette thèse ?