Les théories modernes de l'inflation : essai d'analyse comparative à quelques pays développés

par Caroline Intertaglia

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Albert Marouani.

Soutenue en 2001

à Nice .


  • Résumé

    Notre travail porte sur la place primordiale qu'occupe le contrôle de l'inflation dans la politique monétaire même si à l'heure actuelle l'inflation ne représente plus un dysfonctionnement majeur. Dans la première partie nous passerons en revue les différentes théories macroéconomiques des économistes keynésiens, monétaristes et nouveaux keynésiens. La seconde partie traitera de la théorie macroéconomique des post-keynésiens et de la nécessité du contrôle de l'inflation. La troisième partie, avec des données à l'appui pour l'Allemagne, la France, les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et le Japon, nous permet de valider le concept post-keynésien de l'inflation basée sur la dictature du système financier et l'importance des anticipations. Notre travail nous permet de souligner la place centrale qu'occupe la monnaie et la complexité des règles du jeu économiques de la finance libéralisée. Nous pouvons conclure que l'inflation vient du système financier car l'impulsion de la spirale salaire prix ne vient pas du marché du travail mais du marché du crédit


  • Résumé

    The present work focuses on the ongoing importance of inflation control in contemporary monetary policy despite the current environment of stable inflation rates. The first part of this work reviews the disparate macroeconomic theories of keynesians, monetarists and new keynesians. The second part examines post-keynesian macroeconomic theory and its imperative for inflation control. The third part validates the post-keynesian concept of inflation resultant of the financial system's "dictatorship" and the paramountcy of expectations. This is achieved through the use of data from Germany, France, the United States, Great Britain and Japan. This works underlines the central importance of money and the complexity of liberalized finance. We conclude that inflation stems from the financial system as what drives the wages prices spiral is not the labor market but the credit market.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 414 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f.390-404

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section de Saint-Jean d'Angély.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 01NICE0042
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section de Saint-Jean d'Angély.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 01NICE0042bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.