Amélioration des résines phénol-formaldéhyde pour panneaux de particules par ajout des résines époxys et leur coréaction

par Ansgar Kühn

Thèse de doctorat en Sciences du bois

Sous la direction de Antonio Pizzi.

Soutenue en 2001

à Nancy 1 .


  • Résumé

    Ce travail analyse la possibilité d'une amélioration des propriétés des panneaux de particules encollés avec des résines phénoliques par ajout de petites quantités de résines époxy différentes directement au mélange collant. Au cours de ce travail, les méthodes de préparation du mélange collant et les paramètres de fabrication des panneaux de particules sont évaluées et optimisées dans ce cas spécial. Une amélioration relative de la résistance mécanique des panneaux de particules, due à l'ajout de la résine époxy est la plus marquée, lorsque la performance de la résine phénolique est faible dans certaines limites. En général, une température basse et/ou un temps de pressage court favorise un fort degré d'amélioration relative. Les analyses instrumentales ont prouvé que plusieurs mécanismes expliquent cette hypothèse : la formation d'un réseau de copolymérisation entre les deux différents types de résines peut se dérouler par réactions chimiques entre les groupes méthylols ainsi que les groupes hydroxyles aromatiques de la résine phénolique et le groupe oxirane de la résine époxy. Ceci a été démontré par analyse RMN 13C. De plus de ces deux mécanismes qui mènent à la coréaction entre les deux résines, la réaction de polycondensation de la résine phénolique est également présente. En conséquence, il s'agit d'un réseau d'interpénétration dont un des composants est un réseau de copolymérisation. L’analyse thermomécanique indique que deux réseaux se forment au cours du durcissement. Probablement que les réseaux se forment préalablement indépendamment l'un de l'autre, pour copolymériser ultérieurement. La microscopie électronique montre des indices de la fusion de la structure ligneuse en contact direct avec le mélange collant contenant de la résine époxy. L’ensemble de ces facteurs explique l'amélioration de la résistance mécanique des panneaux de particules. Finalement, l'ajout de triacétine, comme accélérateur pour la résine PF1 ainsi que d'un durcisseur pour la résine époxy a été examiné


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (252 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 239-252

Où se trouve cette thèse ?