Génération automatique d'armures de grand rapport. Algorithme génétique.

par Jean-François Osselin

Thèse de doctorat en Sciences pour l'ingénieur

Sous la direction de Jean-Yves Dréan.

Soutenue en 2001

à Mulhouse .


  • Résumé

    Cette thèse a un double objectif. Tout d'abord, il s'agit de formaliser mathématiquement le processus de tissage ainsi que les méthodes de construction des armures, jusqu'alors traitées uniquement empiriquement. Dans un second temps, on envisage de générer automatiquement des armures de grandes dimensions présentant l'aspect très particulier- du crêpe, en développant un algorithme génétique, dédié à codage non binaire. Le premier chapitre de cet ouvrage propose une formalisation des différents processus de transformation fréquemment appliqués à une ou plusieurs armures. Après avoir présenté quelques opérateurs, nous explicitons formellement ce que sont l'intercalation, le rayonnement on encore la transposition. Certaines des notions introduites concernant le tissage, les armures et leur lien avec les algèbres de Boole sont regroupées en annexe. Le chapitre deux présente quelques notions relatives aux problèmes de satisfaction de contraintes, pins traduit le problème de génération d'armures dans ce contexte. Le chapitre trois expose brièvement fondant sur un ce qu'est un algorithme génétique, dans sa version la plus classique en se fondant sur un exemple. Le chapitre quatre est entièrement consacré à l'analyse d'images, et plus particulièrement à l'analyse de l'aspect crêpé d'une armure. Dans le cinquième et dernier- chapitre sont exposés les processus et opérateurs génétiques propres à la résolution notre problème. On y trouve également une optimisation de l'algorithme. Suivie d'une très brève, analyse de son comportement en fonction de différents paramètres. Enfin, nous concluons sur ce travail et envisageons quelques extensions de nos travaux.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 147 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 20 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Haute-Alsace (Mulhouse). Service Commun de Documentation. Section Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 01 OSS
  • Bibliothèque : Université de Haute-Alsace (Mulhouse). Service Commun de Documentation. Section Sciences et Techniques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 01 OSS
  • Bibliothèque : Ecole Nationale Superieure d'Ingénieurs Sud Alsace . Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2001 OSSELIN JF
  • Bibliothèque : Ecole Nationale Superieure d'Ingénieurs Sud Alsace . Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2001 OSSELIN JF
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TFE OSSELIN J.F.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.