Synthèses totales de deux cyanoglucosides : la bauhinine et le lithospermosid.

par Delphine Lefebvre-Josien

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Claude Le Drian.

Soutenue en 2001

à Mulhouse .


  • Résumé

    Les synthèses totales de deux cyanoglucosides non-cyanogènes naturels ont été réalisées à partir de l'oxanorboménone optiquement pure : la Bauhinine a été obtenue en 12 étapes avec un rendement global de 8%, le Lithospermoside en 13 étapes avec un rendement de 9%. L'étape clef de glycosidation a été étudiée sur plusieurs aglycones portant divers groupes labiles en milieu acides. Elle a été réalisée par une modification de la méthode de Koenigs-Knorr utilisant le bromotétraisobutyrylglucose comme donneur, le triflate d'argent comme promoteur et une pyridine encombrée comme base, ce qui a conduit aux bêta-glucosides désirés avec de très bons rendements (50%-70%). Les aglycones nécessaires aux synthèses totales ont été préparées par introduction stéréosélective d'hydroxyles protégés sur le squelette de l'oxanorboménone, suivie de cyanométhylation par réaction de Wittig-Horner puis d'ouverture du pont oxa en milieu basique. Après glycosidation, les synthèses ont été terminées par déprotection et photoisomérisation.


  • Résumé

    The total synthèses of two naturally occurring non-cyanogenic cyanoglucosides have been achieved from the optically pure oxanorbomenone: Bauhinin was prepared in 12 steps and a 8% global yield, Lithospermoside in 13 steps and 9% yield. The glycosidation key-step was studied on several aglycones bearing différent acid-sensitive groups. This step was carried out by a modification of the Koenigs-Knorr procédure using bromotetraisobutyrylglucose as donor, silver triflate as promoter and an hindered pyridine as base which, afforded the desired beta-glucosides with very good yields (50%-70%). The aglycones required for the total synthèses were prepared by the stereoselective introduction of protected hydroxyle on the oxanorbomenone skeleton, followed by cyanomethylation via a Wittig-Horner reaction and by the base-induced opening of the oxa bridge. After the glycosidation, the synthèses were finished by deprotection and photoisomerization steps.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 175 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 128 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Haute-Alsace (Mulhouse). Service Commun de Documentation. Section Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 01 LEF
  • Bibliothèque : Université de Haute-Alsace (Mulhouse). Service Commun de Documentation. Section Sciences et Techniques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 01 LEF
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.