Evaluation des risques de dissémination du virus de l'arthrite-encéphalite caprine (CAEV) lors du transfert d'embryons chez la chèvre

par Ali Lamara

Thèse de doctorat en Sciences cliniques et biologiques pour la santé. Endocrinologie cellulaire et moléculaire

Sous la direction de Francis Fieni.

Soutenue en 2001

à Montpellier 1 , en partenariat avec Université de Montpellier I. Faculté de médecine (autre partenaire) .


  • Résumé

    Le cheptel caprin de la plupart des pays du monde est infecte par le virus de l'arthrite-encephalite caprine (caev), un lentivirus de la famille des retroviridae qui induit des symptomes inflammatoires chroniques et degeneratifs du systeme nerveux central, des articulations, du poumon et de la glande mammaire. Le colostrum et le lait d'une mere infectee sont consideres comme des sources majeures de contamination des chevreaux nouveau-nes. Si cette voie de contamination a ete bien etudiee, d'autres voies de contamination restent a explorer notamment la voie embryonnaire. L'embryon, dans le cadre du transfert embryonnaire (te), est c0nsidere comme un moyen sanitairement securisant pour les echanges nationaux ou internationaux de genetique d'animaux a fort potentiel economique (au stade ou ils sont habituellement transferes, les embryons sont proteges par une capsule relativement epaisse, la zone pellucide). Cependant, certains agents pathogenes sont diffuses lors du transfert d'embryons de certaines especes animales. Pour le caev, tres peu d'etudes ont ete realisees dans ce cadre, si bien qu'il n'existe pas de preuves tangibles quant a l'absence totale de risque de dissemination du virus lors du transfert d'embryons issus de chevres infectees. [. . . ] les embryons caprins de 8-16 cellules depourvus de zone pellucide sont capables de transmettre le caev. Les cellules nourricieres de co-cultures, cg et ceoc, pourraient etre des sources potentielles pour la transmission du caev a l'ovocyte et/ou l'embryon lors de la piv. Cependant, l'absence d'interactions entre l'embryon avec zp intacte et le caev in vitro, suggere que la zp est une barriere protectrice de l'embryone contre l'agent viral.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 81 f.
  • Annexes : Bibliogr. f. 64-81

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Médecine-Unité pédagogique médicale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TU 2001.MON-26
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Bibliothèque Universitaire Historique de Médecine.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TU 2001.MON-26
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 3213
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2015-010274
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.