Analyse des relations agriculture-environnement par couplage d'un modèle économique à des indicateurs environnementaux : application au secteur des grandes cultures de la région Midi-Pyrénées

par Françoise Carpy-Goulard

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jean-Marie Boisson.

Soutenue en 2001

à Montpellier 1 .


  • Résumé

    Les problèmes de dégradation de l'environnement par l'activité agricole sont croissants et posent la question de la durabilité de cette activité. Devant les perspectives d 'élargissement de l'Europe et les mécanismes des marchés internationaux mais aussi face aux nouvelles demandes sociales concernant l'environnement, une réflexion s'est engagée sur le devenir de la politique agricole. Les coûts collectifs liés à la perte de qualité des eaux ne sont pas imputés aux agriculteurs dont les pratiques culturales sont pour une bonne partie à l'origine de cette détérioration. L'Agenda 2000, en redéfinissant le mode de soutien, semble s'engager vers un changement profond tandis que parallèlement se développe une véritable politique environnementale imposant au monde agricole ne bénéficiant plus d'exception des instruments de régulation basés sur la fiscalité. Pour analyser les conséquences économiques et environnementales de ces différentes mesures, nous avons circonscrit notre domaine d 'étude au cas des grandes cultures de la région Midi-Pyrénées et basé la méthodologie sur un modèle économique d'exploitation agricole, combiné à des notes de performances environnementales concernant la gestion de l'azote et des produits phytosanitaires. Nos simulations montrent l'existence d'une contradiction entre le nouveau système de soutien de l'Agenda 2000 et la problématique environnementale. En favorisant la spécialisation en céréales au détriment de rotations équilibrées, cette réforme accentue le développement de comportements techniques défavorables à l'environnement. De plus, nous montrons que les instruments proposés par la politique environnementale ne semblent pas non plus répondre efficacement aux problèmes posés. Concernant les grandes cultures, la conditionnalité environnementale liée à la rotation des cultures paraît une piste intéressante à explorer. Notre recherche a également montré la nécessité d'une démarche interdisciplinaire pour rapprocher sciences du vivant et sciences sociales. Les perspectives de mutation demandent une mobilisation importante de tous les acteurs et particulièrement des pouvoirs publics qui, par leurs moyens financiers, permettent de soutenir des orientations agricoles plus durables.

  • Titre traduit

    Analysis of the interaction between agriculture and environment by combining an economic model with environmental indicators. Implementation : arable farming in the Midi-Pyrénées region


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 324 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 297-324

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Droit, Science politique, Economique et Gestion.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : LTH 2001 CAR
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Droit, Science politique, Economique et Gestion.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TD MON.2001-26
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.