Mise en évidence et étude comparative des protéines de transport de fer et d'autres métaux chez Ralstonia eutropha CH34 et souches dérivées

par Marie-Laure Ledrich

Thèse de doctorat en Microbiologie. Immunologie

Sous la direction de Paule Vasseur.

Soutenue en 2001

à Metz .

  • Titre traduit

    Identification and comparative study of iron and others metals transporter proteins of Ralstonia eutropha CH34 and derivates


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Ralstonia eutropha CH34, anciennement Alcaligenes eutrophus CH34, a été isolée dans un bassin de décantation d'une usine de zinc par Houba et al. En 1976. L'étude de cette souche a révélé des résistances à au moins onze "métaux lourds", portées par deux mégaplasmides de résistance : pMOL28 et pMOL30, traduisant l'adaptation de la bactérie sur des sols fortement contaminés. Le système czc, porté par pMOL30, permet l'expulsion du cadmium, zinc, cobalt. Ralstonia eutropha CH34 a développé, un mécanisme très spécifique de captation du fer, trop peu biodisponible dans l'environnement : le sidérophore. Ces deux mécanismes, le premier facultatif, le second inductible, mais constitutif, semblent liés. La connaissance du fonctionnement de ces deux systèmes est indispensable à la bioremédiation de ces métalloïdes au sein des écosystèmes. Cette étude a porté sur l'identification du récepteur du complexe sidérophore-fer. Deux souches dérivées de Rastolnia eutropha CH34 ont été utilisées comme témoin : Rastolnia eutropha 1153 (suexprime la production de sidérophores) et Rastolnia eutropha 104 (souche dépourvue des plasmides). Une protéine membranaire d'environ 45 kDA a été révélée chez cette dernière souche, naturellement surexprimée et a été purifiée et étudiée. Cette protéine correspond probablement au récepteur du complexe sidérophone-fer

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (169 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. [149]-[170]

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèques Metz et Moselle.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.