Mise en évidence et étude comparative des protéines de transport de fer et d'autres métaux chez Ralstonia eutropha CH34 et souches dérivées

par Marie-Laure Ledrich

Thèse de doctorat en Microbiologie. Immunologie

Sous la direction de Paule Vasseur.

Soutenue en 2001

à Metz .


  • Résumé

    Ralstonia eutropha CH34, anciennement Alcaligenes eutrophus CH34, a été isolée dans un bassin de décantation d'une usine de zinc par Houba et al. En 1976. L'étude de cette souche a révélé des résistances à au moins onze "métaux lourds", portées par deux mégaplasmides de résistance : pMOL28 et pMOL30, traduisant l'adaptation de la bactérie sur des sols fortement contaminés. Le système czc, porté par pMOL30, permet l'expulsion du cadmium, zinc, cobalt. Ralstonia eutropha CH34 a développé, un mécanisme très spécifique de captation du fer, trop peu biodisponible dans l'environnement : le sidérophore. Ces deux mécanismes, le premier facultatif, le second inductible, mais constitutif, semblent liés. La connaissance du fonctionnement de ces deux systèmes est indispensable à la bioremédiation de ces métalloïdes au sein des écosystèmes. Cette étude a porté sur l'identification du récepteur du complexe sidérophore-fer. Deux souches dérivées de Rastolnia eutropha CH34 ont été utilisées comme témoin : Rastolnia eutropha 1153 (suexprime la production de sidérophores) et Rastolnia eutropha 104 (souche dépourvue des plasmides). Une protéine membranaire d'environ 45 kDA a été révélée chez cette dernière souche, naturellement surexprimée et a été purifiée et étudiée. Cette protéine correspond probablement au récepteur du complexe sidérophone-fer

  • Titre traduit

    Identification and comparative study of iron and others metals transporter proteins of Ralstonia eutropha CH34 and derivates


  • Résumé

    Rastolnia eutropha CH34, formerly Alcaligenes eutrophus CH34, was initially isolated from a decantation tank by Houba et al. , in 1976. Studies on this strain revealed at least 11 heavy metals resistances, carryied by two megaplasmids : pMOL28 et pMOL30, which translate a bacteria adaptation system to highly polluted soils. Firstly, the czc resistance system, carried by pMOL30, is based on cadmium, zinc and cobalt efflux. Secondly, Rastolnia eutropha CH34 had developed a highly specific system for iron transport, based on siderophore affinity, because this element is weakly biodisponible in environment. These two mechanisms, the first one facultative, and the second one inducible but constitutive, seem to be associated. The knowledge of these two mechanism is very important to understand the way of heavy metal depollution processes. The main purpose of this study was to identify the proteins of czc system and the siderophore-iron receptor. Two Rastolnia eutropha CH34 derivates were used as references : Rastolnia eutropha 1153 (which overexpresses siderophores) and Rastolnia eutropha 104 which is plasmids-free). A 45kDa outer membrane protein was identified, by electrophoresis techniques. It seems to be the siderophore-iron receptor

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (169 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. [149]-[170]

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèque du Saulcy.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.