Effets de deux perturbateurs endocriniens (le 4 nonylphénol et la 17α-ethynylœstradiol) chez un poisson, la Gambusie (Gambusia Holbrooki) : Étude à différents niveaux d'organisation biologique

par Vincent Drèze

Thèse de doctorat en Toxicologie de l'environnement

Sous la direction de Gilles Monod.

Soutenue en 2001

à Metz .

  • Titre traduit

    Effects of two endocrine disruptors (4-nonylphenol and 17α-ethynylestradiol) Gambusia holbrooki : Study at different level of biological organisation


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les travaux présentés dans le cadre de notre travail de thèse nous ont permis d'évaluer les potentialités d'utilisation de la gambusie, poisson pœciliidœ, en écotoxicologie aquatique expérimentale dans une perspective d'analyse des effets des xénobiotiques à différents niveaux d'organisation biologique incluant la population. Les résultats obtenus nous ont permis de constater que : le 4-NP est activement métabolisé par la gambusie ; la différenciation sexuelle et la croissance des jeunes stades de gambusie sont altérées lors des expositions au 4-nonylphenol et à la 17α -ethynylœstradiol, se traduisant par une altération des processus de gamétogenèse ; l'étude conduite en mésocosmes lentiques au niveau des populations a permis de révéler d'une part, qu'il est possible de travailler expérimentalement au niveau des populations avec cette espèce et que, par ailleurs, les effets constatés au niveau des individus lors des expositions en laboratoire se traduisent, pour partie, au niveau des populations. Les informations obtenues permettent donc d'émettre l'hypothèse que la gambusie pourrait constituer un modèle biologique à retenir dans le cadre des procédures d'évaluation du risque lié à l'utilisation de xénobiotiques, d'une part du fait de la sensibilité des réponses observées à des concentrations en polluants proches de celles détectées dans l'environnement, d'autre part du fait de son utilisation possible dans différents contextes expérimentaux permettant des approches intégratives des effets des toxiques (de la cellule à la population)

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (144 p.)
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 130-145

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèques Metz et Moselle.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.