Recherches sur les instruments aratoires et le travail du sol en Gaule Belgique : Catalogue des pièces métalliques d'instruments aratoires de Gaule

par André Marbach

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jeanne-Marie Demarolle.

Soutenue en 2001

à Metz .

  • Titre traduit

    ˜A œresearch on ploughing tools, working of the soil in Gallia Belgica : Ploughing tools, catalogue metal pieces from Gaul


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Recherches sur les instruments aratoires et le travail du sol en Gaule Belgique. Etablissement d'un catalogue inédit de 119 pièces métalliques d'instruments aratoires en Gaule. Étude des outils aratoires et leur emploi. Méthodologie. Dépouillement du caalogue pour la Gaule et la Germanie supérieure. Recherche pluridisciplinaire, vu la faiblesse des sources, utilisant la modélisation de la traction des outils rartoires et de l'attelage, la métallographie, l'ethnologie, l'étude du rendement agricole. Des pièces encore utilisées au XIXe-XXe siècle situent leur emploi à l'époque gallo-romaine. Le catalogue. Il comporte 119 pièces métalliques pour la Gaule Belgique, qui sera seule étudiée. (70% des pièces validées comme étant d'époque gallo-romaine). Des datations sûres ont encadré les hypothèses. Étude des instruments aratoires et travail du sol. Reconstitution. Pour effectuer le labour à plat avec retournement, deux types de charrue ambivalente ont été reconnus : a) l'un avec soc à lumières et coutre à appendice au moins depuis le IIe siècle (Essarois, Côte d'Or), une utilisation avec avant-train à roues est vraissemblable (Tarquimpol, Moselle). B) l'autre avec reille et coutre à œillets dans l'est de la Gaulle Belgique. Effort de traction, le problème de l'attelage et le niveau de l'agriculture. L'effort de traction sur l'araire dépend de la section de la terre travaillée, de la nature du sol, du travail réalisé (retournement). Une simulation a été faite sur l'attelage selon le type de bœuf et la nature des travaux. Un gros bœuf semble nécessaire pour retourner les terres lourdes. Le niveau atteint par l'agriculture paraît assez élevé, mais l'importance du fumier consommé est mal connue. Conclusion. Le catalogue inédit et une méthode d'analyse originale ont montré que des instruments aratoires pouvaient effectuer un retournement du sol, en Gaule Belgique, dès le IIe siècle. L'agriculture y semble assez évoluée et proche de celle du Moyen Age

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (750 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 233-245

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèques Metz et Moselle.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.