Changements et paradoxes de l'Université : Approche socio-anthropologique d'une situation particulière

par Jean-François Bachelet

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Jean-Yves Trépos.

Soutenue en 2001

à Metz .


  • Résumé

    A l'heure actuelle, il n'est plus question pour l'université d'un simple aménagement de ses missions, mais bien d'une transformation sensible de la manière dont elle les prend en charge. Si les exigences de rationalisation sont encore énoncées par le politique, elles émanent dans la forme et l'esprit de l'économie. C'est en entreprise desormais que l'université est tenue de justifier de ses activités en terme de qualité et de rendement dans le cadre d'un marché de la science internationale. La thèse montre en quoi ces processus vont dans le sens des prescrits de l'idéologie capitaliste, tel que le formalisent Luc Boltanski et Eve Chiapello dans le "Nouvel esprit du capitalisme". En toile de fond, la recherche insiste sur le rôle central des paradoxes universitaires. Ces paradoxes tiennent au fait que l'université est un lieu de tensions contradictoires (p. Ex. Entre les sciences dites "dures" et les sciences humaines, ou encore entre les exigences de la recherche fondamentale et de la recherche appliquée). Ces paradoxes sont un indicateur de la complexité à travers laquelle l'université trouve son équilibre et existe. Le paradoxe, de ce point de vue, contient en lui-même sa propre justification et permet à l'université de changer sans demander à être dépassé, sans provoquer de révolution ou de rupture brutale. La thèse cherche aussi à voir comment la rationalisation de l'université selon les critères de l'économie capitaliste provoque l'appartition de nouveaux paradoxes et quelle est leur signification. Fondamentalement, l'étude est attachée à comprendre la grammaire du changement qui est au cœur des discours sur l'université. A travers l'observation d'un cas particulier on voit comment les changements se traduisent dans une université, comment elle les perçoit et comment elle y réagit. Au-délà des spécificités locales, la recherche dégage des éléments susceptibles d'être rapportés à l'ensemble du monde universitaire

  • Titre traduit

    Changes and paradoxes of the university : Socio-anthropologic approach of one specific case


  • Résumé

    The university today can no longer be content with adjusting its missions to current developpements : it has to radically change the way it meets them. While demands from streamlining and rationalizing are still spelled out by political instances, both the spirit behind them and the way they are formulated come from the world of economy. From now on the university must define itself, and account for the quality of its products on the international market of science, as a private company would. The present dissertation shows to what extent this process is indeed part of a capitalist ideology as formalized by Luc Boltanski and Eve Chiapello in "Le Nouvel esprit du capitalisme". As shown all though, paradoxes are central to the world of academe because of the several contradictions and tensions that are as many rifts in university research, for instance that between 'hard' and 'soft' sciences, or between fundamental and apllied research. These paradoxes testify to the complexity which characterizes the university and which somehow constitutes it. In this perspective paradoxes are their own justification in that they make it possible for the university to change without any calling for any sudden break with the past or revolutionary upheaval. The present study also shows how a rationalizing of the university along the lines defined by a capitalist economy leads to the emergence of a new paradoxes and it explores their significance. Its major aim is to understand the grammar of change that is at work in the discourse developed within and on the university. Through the observation of one specific case we see how changes are implemented inside a university, how they are perceived and what kind of response they prompt. It also strives to go beyond local particularities and to bring out those elements that can apply to the university world at large

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (410 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 366-371

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation. Bibliothèque du Saulcy.
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2001METZ002L
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.