Inégalités, innovation et croissance

par Patricia Crifo-Tillet

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jean-Louis Rullière.

Soutenue en 2001

à Lyon 2 .


  • Résumé

    Trois dimensions de l'hypothèse du progrès technique sont explorées. Premièrement on explique pourquoi, aux Etats-Unis notamment, les périodes de forte croissance de la prime de qualification ont coi͏̈ncidé avec des périodes où l'offre de travail qualifié était la plus faible (1971-1979). Dans un modèle de croissance endogène avec innovation, le biais en faveur des capacités individuelles accroît les inégalités intra groupes et réduit l'incitation à s'éduquer des individus à capacités ordinaires. Une croissance fondée sur un progrès technique biaisé en faveur des capacités individuelles amplifie ainsi les effets du biais technologique sur les salaires par une insuffisante réponse de l'offre de main d'oeuvre qualifiée. Deuxièmement, l'analyse porte sur le caractère cyclique de l'innovation et des inégalités à long terme. Dans un modèle où le choix du secteur dans lequel les chercheurs développent des projets est endogène, on montre que les innovateurs sont incités à adopter des technologies complémentaires au travail qualifié ou non qualifié alternativement. Cette alternance exerce une pression non monotone sur les inégalités, un biais permanent n'est donc pas robuste dans ce cadre. Troisièmement, la dimension organisationnelle du progrès technique est étudiée. L'analyse développée s'intéresse d'une part aux déterminants des choix organisationnels et aux relations entre innovation, organisation et structure de marché dans un modèle de croissance. On explore d'autre part les fondements plus micro-économiques des pratiques organisationnelles innovantes, c'est-à-dire l'allocation des tâches productives multiples dans une relation d'agence, pour mettre en évidence l'interaction entre polyvalence et rémunérations incitatives. Les principales prédictions de ces deux modèles sont enfin testées économétriquement sur des données françaises issues de l'enquête "Changement organisationnel et informatisation" de 1997.

  • Titre traduit

    Inequality, innovation an growth


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (312 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 295-306

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Limoges (Section Droit-Sciences économiques). Service Commun de la Documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : UTD LYON2 2001/2
  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.