Déréglementation du marché des capitaux et efficiences de l'intermédiation bancaire au Maroc : une analyse micro-économétrique

par Othman Joumady

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jean-Yves Lesueur.

Soutenue en 2000

à Lyon 2 .


  • Résumé

    L'enjeu de la thèse est d'analyser l'impact des réformes du marché des capitaux sur le financement des entreprises marocaines. Trois déclinaisons du concept d'efficience de l'intermédiation sont développées: l'efficience productive juge de la performance des banques, l'efficience allocative des critères d'allocation du crédit et enfin l'efficience informationnelle des effets de l'asymétrie d'informations entre banques et entreprises. 1. L'utilisation de la méthode d'enveloppement des données montre que l'évolution de la productivité des banques marocaines est avant tout expliquée par le progrès technologique. Les effets attendus des réformes financières sur la performance des banques n'ont pas eu lieu. La concurrence n'a pu se mettre en place, n'encourageant pas les banques à profiter du nouvel environnement pour améliorer leur efficacité technique. 2. A partir de données de panel d'entreprises, l'analyse confirme le désengagement de l'Etat dans l'allocation du crédit. Toutefois, les banques n'utilisent pas encore les critères de performance économique des entreprises pour sélectionner leurs clients. En effet, elles font face à un nouvel environnement qui leur assigne des tâches (supervision, sélection) pour lesquelles elles n'ont pas encore développé de compétences. 3. Enfin, l'analyse des asymétries d'information dans la relation banque/entreprise est appréhendée à partir d'un modèle d'investissement à coût d'ajustement, dérivé d'un programme de maximisation de la valeur de l'entreprise (équation d'Euler). Deux contraintes financières sont introduites: un plafonnement du niveau d'endettement et une prime à la finance externe. Les résultats indiquent l'existence de cette prime et le désengagement des banques envers les entreprises fortement endettées. Ces trois éclairages sur l'efficience de l'intermédiation bancaire montrent la nécessité d'améliorer l'accès au crédit à des entreprises fragiles, la circulation de l'information entre agents, et enfin, le cadre juridique

  • Titre traduit

    Capital market deregulation and bank intermediation efficiencies in Morocco : a micro-econometric analysis.


  • Résumé

    This dissertation analyses the impacts of capital markets reforms on Moroccan corporate finance. We develop three efficiency concept of the intermediation process: (i) productive efficiency which assesses banks performance, (ii) allocative efficiency which evaluates criterions of credit allocation, and (iii) informational efficiency which looks at information asymmetries between banks and firms. The following key conclusions are derived from our analysis. 1. The data envelopment approach shows that the productivity growth in Moroccan banks is mainly driven by technical change. The expected effects of financial deregulation on banks performance did not appear significant. Competition has not taken place and therefore banks were not induced to improve their technical efficiency in this new economic environment. 2. Using a panel of firms data, our results confirm the disengagement of the State form credit allocation. However, we find that customer selection is not yet based on a sound assessment of enterprises' economic performance. This result can be explained by the fact that Moroccan banks still lack the basic skills necessary to deal with supervision and selection of enterprises, which the new deregulated environment calls for. 3. To assess the degree and impact of informational imperfection in bank/firm relationships, we consider an investment model with adjustment cost. This model is derived from the firm value maximization principle (Euler's equation) to which we associate two financial constraints: a ceiling on the debt ratio and a premium on external finance. We find firstly a clear disengagement of banks from heavily indebted firms. Secondly, the banking system seems to put a premium on external finance. These results underline the necessary complementary reforms. Among those, improving access to credit for weak enterprises, a better transmission of information between economic agents and an enhancement of the legal environment appear key.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 252 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 229-246

Où se trouve cette thèse ?