Etude de la mémoire : perspective épisodique et distribuée

par Hélène Taddeï Lawson

Thèse de doctorat en Psychologie cognitive

Sous la direction de Rémy Versace.

Soutenue en 2001

à Lyon 2 .


  • Résumé

    Nos travaux concernent l'étude de la nature des représentations en mémoire à long terme en nous situant dans la perspective selon laquelle la mémoire est un système dynamique unique aux multiples propriétés. Nous avons organisé nos recherches autour de deux questions centrales : 1. La mémoire est-elle constituée d'unités stockées à des adresses précises ou bien est-elle une configuration d'unités distribuées en réseau au sein du système mnésique à l'instar du système nerveux ? 2. La mémoire conserve t'elle une trace de l'ensemble des expériences auxquelles l'individu est confronté ou ne conserve t'elle qu'un résumé de ces expériences sous forme de concepts ou de prototypes ? La partie expérimentale de notre travail a porté sur cette deuxième question. A travers trois séries d'expériences, nous avons étudié l'effet des variables prototypie et distance dans des tâches de catégorisation et de discrimination perceptive. Nous avons utilisé un matériel entièrement construit, des pseudomots, inspiré des travaux de Whittlesea (1987). Notre objectif était de démontrer que la distance entre les exemplaire a un impact majeur sur le traitement de l'information et que les effets de prototypie émergent de l'activation des exemplaires encodés et non pas d'un prototype stocké en mémoire. Nous voulions également démontrer que le type de tâche et le type de stimulus influencent le traitement de l'information, ce dernier étant spécifique à l'épisode de traitement.


  • Résumé

    Our works affect the study of representations in long term memory as we have in view that the memory is a multiple proprieties unique system. We have organized our researches around two central questions : 1. Is memory made of unities stored at precise places or is it a configuration of unities set in a network among the memory system as is the nervous system ? 2. Does the memory keep a point of the whole of the experiences man is confronted with or does it keep a summing up of these experiences in the shape of concepts or ptototyps ? The experiment part of our work has treated the second question. Through three series of experiences, we have studied the effect of the variables prototypy and distance in tasks of categorisation and perceiving discrimination. We used a scheme we built entirely, pseudowords, according to the work of Whittlesea. Our goal was to show that the distance between exemplaries has a major impact on the treatment of information and that the effect of prototypy emerges from the activating of coded exemplaries and not from a prototype stored in the memory. We wanted also to show that the type of task and the type of stimulus influence the treatment of information, this treatment being specific to the treatment episode

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 159 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 135-146

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.