Influence modulatrice d'un état émotionnel induit sur le traitement de l'information en mémoire de travail

par Sandrine Vieillard

Thèse de doctorat en Psychologie cognitive

Sous la direction de Jean-Claude Bougeant.

Soutenue en 2001

à Lyon 2 .


  • Résumé

    L'influence modulatrice d'une émotion produite en laboratoire par des techniques utilisant soit la présentation d'un matériel inducteur soit l'exposition à une situation où les besoins de réussite de l'individu sont manipulés est examinée sur les performances à une tâche de mémoire de travail (MDT). L'influence de l'état émotionnel négatif est étudiée sur une activité requérant des mises à jour permanente de l'information (Running Span), puis sur les mécanismes de planification impliqués dans une tâche de mise en ordre alphabétique. Nos premiers résultats mettent en évidence un effet délétère de l'induction émotionnelle sur le maintien et la mise à jour de l'information verbale en MDT. Ils rendent compte par ailleurs du haut niveau d'intégration des composantes de stockage et de traitement du système ainsi que du haut niveau de complexité de la tâche. Les résultats relatifs à l'influence de l'induction émotionnelle sur les aspects de planification de l'ordre de l'information stockée en MDT montrent que l'état d'anxiété provoque une accélération des processus de planification au détriment de la qualité du stock phonologique. Cette modulation des traitements est interprétée dans le cadre général du modèle de MDT (Baddeley,1986) à la lumière des données relatives aux effets de l'anxiété sur l'activité cognitive à court terme.

  • Titre traduit

    Modulating effect of induced emotional state on the information processing in working memory.


  • Résumé

    The effect of emotional state induced in laboratory, either with an emotion-inducing material or a need related emotional situation, have been examined on working memory (WM) tasks. We considered firstly the effect of an emotional state on task performance when permanent updating of information (Running Span) is involved, and subsequently on the scheduling mechanisms in an alphabetic recall task. First findings have shown deleterious effect of emotion on storage and updating capacities. They have revealed the high level of integration between storage and processing components as well as the high complexity of the Running span task. Added results relative to the effect of emotional state on an alphabetic ordered classification task have shown that induced anxiety state produced an acceleration of scheduling regardless of storage quality. Theses effects have been interpreted in the general framework of W. M. Model by Baddeley (1986) and explained in the light of data relative to the effects of anxiety on cognitive performance

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : X-235 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 192-202. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.