Mises au point de la transgenèse chez le ver à soie Bombyx mori L et perspectives d'applications

par Chantal Fayard

Thèse de doctorat en Sciences. Génétique moléculaire et cellulaire

Sous la direction de Pierre Couble.

Soutenue en 2001

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Pierre Couble.


  • Résumé

    La transgenèse est une méthode puissante pour étudier la fonction de gènes ou pour conférer des traits génétiques utiles à des organismes. Au cours de ma thèse, j'ai testé l'aptitude du transposon piggyBac (découvert chez le lépidoptère Trichoplusia ni) à intégrer des gènes dans les chromosomes de cellules d'insectes en culture. J'ai ensuite appliqué ce système à l'intégration stable et transmissible à la descendance d'un gène d'intérêt dans le génome du ver à soie Bombyx mori L. Ce système utilise deux vecteurs; l'un véhicule un gène d'intérêt (le gène rapporteur gfp sous le contrôle du promoteur du gène de l'actine cytoplasmique BmA3) placé entre les extrémités inversées répétées de l'éléments piggyBac ; l'autre est un vecteur assistant non-autonome qui code la transposase de piggyBac sous le contrôle du même promoteur. La co-injection des deux vecteurs dans l'œuf au stade préblastodermique aboutit à la transformation de gamètes chez environ 2% des individus injectés. L'analyse de l'ADN génomique des larves transgéniques a révélé que l'expression de la fluorescence résultait d'insertions souvent multiples du transgène ; celui-ci est par ailleurs hérité de façon mendélienne au cours des générations. J'ai donc pu montrer que ce système est efficace pour la transformation germinale du ver à soie. J'ai donc pu montrer que ce système est efficace pour la transformation germinale du ver à soie. J'ai entrepris d'exploiter la transgenèse pour inhiber par interférence d'ARN l'expression de gènes fortement exprimés dans la glande séricigène. L'application au gène codant la Fibroine, la protéine majoritaire de la soie, si elle est réalisable, permettrait de substituer cette protéine par des protéines d'intérêt textile et pharmaceutique.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (80 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 67-80 et notes bibliographiques dans chaque article

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.