Nouvelle méthodologie de synthèse d'oxazoles : application à la synthèse formelle de la (-) muscoride A et à l'étude synthétique de la diazonamide B

par Pierre-Yves Coqueron

Thèse de doctorat en Sciences. Chimie organique

Sous la direction de Marco A. Ciufolini.

Soutenue en 2001

à Lyon 1 , dans le cadre de École Doctorale de Chimie (Lyon) .

Le jury était composé de Marco A. Ciufolini.


  • Résumé

    Ce travail de thèse a consisté à mettre au point une nouvelle méthodologie de synthèse d'oxazoles. Elle repose sur la réaction entre un "-chloro-glycinate et un alcynure de diméthylaluminium. L'intérêt de cette nouvelle technique repose sur sa simplicité, son efficacité et non itérativité : sa simplicité, parce que nous avons su l'appliquer à la synthèse parallèle en phase liquide. Nous avons ainsi synthétisé deux banques d'oxazoles dont l'activité biologique est testée chez Aventis CropScience ; sa robustesse, parce que nous pouvons aisément opérer des synthèses multi-grammes d'oxazoles ; et surtout sont itérativité parce que nous avons réalisé la synthèse formelle de la (-) Muscoride A qui comporte un motif bis-oxazole. Une nouvelle approche de la Diazonamide B est également décrite.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (133 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 132-133

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2001LYO10219
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.