Régime alimentaire de la truite (Salmo trutta L. ) en eaux courantes : rôles de l'habitat physique et des traits des macroinvertébrés

par Véronique de Crespin de Billy

Thèse de doctorat en Sciences

Sous la direction de Bernhard Statzner.

Soutenue en 2001

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Bernhard Statzner.


  • Résumé

    Comprendre les fluctations d'abondance de la truite (Salmo trutta L. ) nécessite de déterminer les facteurs limitant sa production. Par exemple, la modification de l'habitat peut altérer la survie de cette espèce et modifier la disponibilité (abondance) et la qualité (vulnérabilité) des ressources trophiques. Dans ce contexte, j'ai étudié comment les caractéristiques des habitats et des proies (invertébrés aquatiques et terrestres) modifient les régimes alimentaires des truites. J'ai collecté des données de benthos, dérive et contenus stomacaux de truites, dans trois tronçons de cours d'eau des Pyrénées dont deux soumis à un débit réservé. Les résultats montrent que si la quantité de proies consommées varie à large échelle (tronçon: 10 au cube par m ), la composition des régimes change en fonction des conditions locales du milieu (macro-habitat: 10 au carré par m). Pour comprendre ces variations, j'ai analysé la vulnérabilité potentielle des proies face à un prédateur, en cochant leurs traits écologiques, comportementaux et morphologiques. J'ai ainsi observé que 1) les traits des proies potentielles (invertébrés benthiques) varient essentiellement avec les paramètres hydrauliques, et la quantité des ressources trophiques tend à augmenter avec la vitesse du courant ; 2) malgré les différences de régimes observées entre les habitats, la truite sélectionne les proies les plus vulnérables (ex : exposées au courants, mobiles, flexibles, tailles entre 8 et 16 mm); et 3) le rôle des traits des proies sur les régimes augment avec la diminution des caractéristiques torrentielles du milieu. Ainsi, l'utilisation des traits codant la vulnérabilité potentielle des proies est pertinente dans la compréhension des régimes alimentaires des truites, notamment dans les milieux aux faibles contraintes hydrauliques (débits réservés). Dans le cadre de l'évaluation de la qualité des milieux, ceux-çi devraient constituer un véritable complément aux outils de gestion déjà existants.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (84 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 65-74 et notes bibliographiques dans chaque article

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.