Nouvelles phases actives : solutions solides disulfures lamellaires pour l'hydrotraitement catalytique

par Cécile Thomazeau

Thèse de doctorat en Sciences. Catalyse

Sous la direction de Michel Lacroix.

Soutenue en 2001

à Lyon 1 .


  • Résumé

    Les normes environnementales concernant la teneur en soufre autorisée dans les gazoles ne cessent de ce durcir (500 ppm en 1996, 50 ppm maximum en 2005). C'est pourquoi, l'hydrodésulfuration (procédé du raffinage pétrolier réalisant la désulfuration des coupes pétrolières) suscite de nombreux efforts de recherches, notamment l'étude de nouvelles phases actives. L'objectif de ce travail est la synthèse de nouveaux catalyseurs supportés à base de disulfures lamellaires de molybdène et de tungstène. Les disulfures MoS2 et WS2 possédant la même structure cristalline, l'existence d'une solution solide MoxW(1-x)S2 est envisageable. Les propriétés d'hydrodésulfuration et d'hydrogénation de MoS2 et WS2 pourraient être modulées ou renforcées par l'association des deux cations Mo W au sein de la même phase disulfure et par les propriétés inhérents à la phase solution solide. Dans un premier temps la formation et la caractérisation de cette solution solide MoxW(1-x)S2 ont été étudiées pour des catalyseurs massiques puis supportés sur alumine. La présence des deux cations molybdène et tungstène au sein du même réseau cristallin a été mise en évidence par EXAFS. Les catalyseurs promus par le nickel ou le cobalt ont également été préparés et caractérisés. Dans un deuxième temps les propriétés catalytiques de ces systèmes ont été évaluées sur molécules modèles sur charges réelles. Des augmentations d'activité catalytiques de 20 à 35% sont observées. Les catalyseurs ont été caractérisés (EXAFS, MET,SPX, RTP) dans le but de corréler les activités catalytiques observées avec les caractéristiques structurales et électroniques des catalyseurs.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (174 p.)
  • Annexes : Bibliogr. pagination multiple [11] p.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 01 LYON Thomazeau
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.