Etude de la régulation de la concentration intracellulaire en calcium dans la fibre musculaire squelettique de souris normale et dystrophique (mdx)

par Claude Christian Collet

Thèse de doctorat en Sciences

Sous la direction de Vincent Jacquemond.

Soutenue en 2001

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Vincent Jacquemond.


  • Résumé

    La contraction du muscle squelettique est sous le contôle d'un ensemble de mécanismes assurant une régulation étroite de la concentration en calcium libre cytoplasmique ([Ca2́+]). Le présent travail apporte des éléments nouveaux à la connaissance de ces mécanismes, sur fibre musculaire intacte, dans les conditions normales et pathologiques. Trois aspects ont été traités:(i) les effets de la ryanodine sur la régulation de la [Ca2+]. Les résultats montrent que cet agent pharmacologique produit une fuite de calcium à partir du réticulum sarcoplasmique (RS), dont l'amplitude est sous le contrôle de la durée et du niveau de dépolarisation de la membrane plasmique. Ceci suggère qu'une fraction prédéterminée de canaux calciques du RS serait activée par une dépolarisation d'amplitude et de durée données. (ii) l'étude de la régulation de [Ca2+] dans le muscle de souris mdx, un modèle de la myopathie de Duchenne dans laquelle un dysfonctionnement de cette régulation est suspecté: la [Ca2+] au repos ainsi que les variations de [Ca2+] induites par des dépolarisations imposées ne sont pas altérées de manière importante sur le modèle mdx. Par ailleurs, les fonctions de détecteur de potentiel du récepteur aux dihydropyridines présent dans le sarcolemme, sont similaires sur fibres musculaires contrôle et mdx, alors que ses fonctions de canal calcique sont sensiblement modifiées dans la muscle mdx. Ces modifications représentent sans doute une conséquence de l'état pathologique des fibres mdx. (iii) l'étude des propriétés de diffusion des ions Mg2́+ dans le milieu intracellulaire. Le Mg2+ intracellulaire a un rôle prépondérant dans le couplage excitation-contraction, mais certaines propriétés fondamentales concernant sa régulation sont inconnues. Le travail réalisé ici a permis de déterminer la constante de diffusion du Mg2+ dans le cytoplasme (190um2. S-1). Cette valeur suggère l'existence de sites de fixation statiques et de faible affinité vis à vis du Mg2+.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (194 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 170-194 et notes bibliographiques dans chaque article

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.