Déterminants de la variabilité temporelle et spatiale du recrutement piscicole en milieu fluvial : facteurs climatiques et interactions biotiques

par Gaël Grenouillet

Thèse de doctorat en Sciences

Sous la direction de Didier Pont.

Soutenue en 2001

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Didier Pont.


  • Résumé

    En eaux courantes, l'étude des communautés a longtemps focalisé sur l'influence des facteurs physiques (hydrauliques en particulier), mais peu de travaux concernent les parties aval des cours d'eaux où des conditions hydrauliques plus homogènes peuvent faciliter la mise en évidence d'autres facteurs. Dans ce contexte, cette thèse se propose d'étudier, à différentes échelles d'observation, les déterminants de la variabilité temporelle et spatiale des juvéniles de poissons. Ce travail aborde (1) l'importance de facteurs climatiques et densité-dépendants sur les fluctuations d'abondance à large échelle (inter-annuelle et inter-site), et (2) le rôle des ressources trophiques et des structures végétales à une échelle plus fine. Au cours de ce travail, j'ai pu montrer l'effet majeur de la thermique par rapport à l'hydrologie sur les fluctuations d'abondance de la première classe d'âge d'une espèce (induisant un fort synchronisme entre populations), alors qu'une survie densité-dépendante régule les classes plus âgées. Mes résultats démontrent l'importance du zooplancton (abondance et taille) pour la distribution des juvéniles. La végétation est un facteur majeur de l'habitat fluvial des poissons et l'hypothèse d'une préférence des habitats de complexité intermédiaire est confirmée. La morphologie des macrophytes est discutée en terme d'efficacité de l'alimentation et du risque de prédation. Pour des cours d'eaux de grande taille, j'ai ainsi démontré l'importance de la thermique à large échelle, ainsi que des ressources et de la végétation à petite échelle. Les relations entre fluctuations d'abondance et préférences d'habitat trouvent des implications en terme de développement de modèles prédictifs. La prise en compte des traits biologiques des espèces (stades de développement, stratégies de reproduction) et le couplage des approches spatiales et temporelles de la distribution des populations offrent des perspectives pour l'étude d'espèces ayant des cycles de vie complexes.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (58 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 53-58 et notes bibliographiques dans chaque article

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 50/210/2001/143 BIS
  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque d'ichtyologie.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : ZW
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.