Recyclage chimique des polyesters par la voie extrusion réactive

par Morgane Dannoux

Thèse de doctorat en Sciences. Matériaux polymères & composites

Sous la direction de Alain Michel.

Soutenue en 2001

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Alain Michel.


  • Résumé

    L'étude fournit les bases d'un nouveau procédé de valorisation chimique de déchets de PET au cours d'une opération d'extrusion. Le procédé se décompose en deux étapes : la conversion du PET en oligomères α, ω-difonctionnels et l'intégration de ces oligomères dans une nouvelle réaction chmique. Un grand nombre de travaux concernant le recyclage chimique du PET porte sur l'alcoolyse du PET en présence d'éthylène glècol : le PET réagit avec un large excès d'éthylène glycol conduisant au monomère et au dimère du PET au bout de plusieurs heures de réaction. L'alcoolyse du PET en présence d'oxyde de dibutylétain et d'un α, ω-diol est menée au sein d'une extrudeuse bi-vis sur des temps de séjour de l'ordre de la minute. La réaction est donc conduite dans un réacteur continu à l'état fondu sans solvant. La réaction entraîne des coupures au sein de la chaîne de PET et transforme le polymère en oigoesters téréphatalate α, ω-diols de masses molaires moyennes en nombre de l'ordre de 1000g. Mol-1 et de températures de fusion variables selon la nature de l'α,ω-diol réactif initialement introduit. Cette réaction est réalisée avec des quantités relativement faibles de reéactifs et de catalyseur. Les oligomères ainsi synthétisés sont analysés à l'aide de techniques classiques d'analyse des polyesters. Une méthode permettant de suivre la viscosité du mélange réactif au cours du temps à l'aide d'un spectromètre mécanique donne une bonne estimation de la cinétique de la réaction d'alcoolyse du PET et montre que les temps de réacion sont bien compatibles avec les temps de séjour au sein d'une extrudeuse. La deuxième étape envisagée est la réaction de ces oligomères avec un anhydride ou un dianhydride à l'état fondu afin de synthétiser un nouveau polymère ou prépolymère, et d'autres réactions peuvent être envisagées. Le but de ce procédé de valorisation du PET est le couplage de deux extrudeuses en cascade

  • Titre traduit

    Chemical recycling of polyesters by reactive extrusion


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (172 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 167-172

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.