Synthèse de tensioactifs polymérisables : application en polymérisation en émulsion et en polymérisation radicalaire controlée

par Iveta Uzulina

Thèse de doctorat en Sciences

Sous la direction de Alain Guyot, Jérôme Claverie et de Andris Zicmanis.

Soutenue en 2001

à l'Université de Lettonie en cotutelle avec Latvijas universitāte .

Le jury était composé de Alain Guyot, Jérôme Claverie, Andris Zicmanis.


  • Résumé

    L'objectif de cette thèse est l'étude de deux systèmes différents de polymérisation en émulsion en présence de tensioactifs réactifs. Dans un premier temps, nous avons synthétisé des tensioactifs réactifs du type anioniques et non ioniques dérivés de l'anhydride maléique. La synthèse commence toujours par ouverture du cycle de l'anhydride maléique avec des alcools hydroxyalkylés ou gras. Après la neutralisation des hémiesters obtenus par la soude on possède déjà les tensioactifs anioniques. La fonctionnalisation des hémiesters obtenus par un aminoalcool ou le glycidol permet d'obtenir les tensioactifs non ioniques. Quelques tensioactifs succiniques anioniques ont été synthétisés. Ces tensioactifs réactifs ont été caractérisés par RMN 1H et 13C, spectres IR, détermination de la concentration micellaire critique. Ils ont ensuite été étudiés lors des polymérisations en émulsion en réacteur fermé du styrène et en procédé ensemencé en semi continu avec du méthacrylate de butyle ou un mélange styrène/acrylate de butyle. Des latex stables à 20 % de taux de solide et monodisperses ont été obtenus. On n'observe pas de différence importante entre les différents groupes de tensioactifs. Tous les latex obtenus sont sensibles aux électrolytes et aux cycles gel/dégel. Ils supportent le test à l'éthanol. Le greffage des différents tensioactifs ioniques a été déterminé par dosage conductimétrique. Finalement, nous avons finalisé notre étude par l'utilisation de quelques surfmers anioniques dans la polymérisation radicalaire contrôlée par le mécanisme transfert réversible par addition fragmentation (RAFT). Cette étude permet de montrer qu'il est possible, à partir d'un système ab initio, d'obtenir un latex stable, formé de polymère vivant.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (n-228 p.)
  • Annexes : Bibliogr. pagination multiple [10] p.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.