Recherche des squarks et des gluinos dans l'expérience DELPHI au LEP

par Patrice Verdier

Thèse de doctorat en Sciences. Physique des particules

Sous la direction de Stavros Katsanevas.

Soutenue en 2001

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Stavros Katsanevas.


  • Résumé

    La montée en énergie et en luminosité du lep a permis d'étendre considérablement la recherche de nouvelle physique en collisionneur électron-positron. La supersymétrie permet de résoudre plusieurs problèmes du modèle standard en introduisant une symétrie entre fermions et bosons. Les squarks stop et sbottom, partenaires supersymétriques des quarks de troisième génération occupent une place particulière. Ils pourraient être parmi les particules supersymétriques les plus légères. Les squarks ont tout d'abord ete recherches dans les données collectées par Delphi de 1998 a 2000 a des énergies dans le centre de masse allant de 189 a 208 gev. Lorsque la r-parite est conservée, la particule supersymétrique la plus légère (lsp) est le neutralino qui interagit très faiblement avec la matière. Les canaux de désintégration des squarks sont stop en c-neutralino et sbottom en b-neutralino. Les événements recherches sont caractérisés par deux jets et de l'énergie manquante. Une attention particulière a été portée a la modélisation de l'hadronisation du stop et a l'étude des interactions photon-photon produisant des hadrons. Des limites sur les masses des squarks ont été établies. Cependant, de nouveaux modèles prédisent que la lsp est le gluino. La signature d'énergie manquante de la lsp est remise en cause. Le scénario d'un gluino lsp a donc été développé et recherche dans Delphi. Les données enregistrées en 1994 à la résonance du z ont permis de donner pour la première fois une limite sur la masse d'un gluino stable. L'analyse des données lep2 a été réalisée pour les canaux de désintégration du stop en c-gluino et du sbottom en b-gluino. Des limites sur la masse des squarks, dans ce scénario, ont été obtenues. Elles confortent les limites obtenues a lep1.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (230 p.)
  • Annexes : Bibliogr. pagination multiple [9] p.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.