Formation du pronucleus mâle et syngamie : une analyse génétique chez Drosophila melanogaster

par Benjamin Loppin

Thèse de doctorat en Sciences. Génétique moléculaire et cellulaire

Sous la direction de Pierre Couble.

Soutenue en 2001

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Pierre Couble.


  • Résumé

    Tous les animaux a reproduction sexuee se developpent a partir d'un zygote diploide forme dans l'uf par l'association des deux genomes parentaux lors de la fecondation. Dans le cytoplasme de l'uf, le noyau condense et inactif du spermatozoide doit subir un processus de decondensation et de reorganisation de sa chromatine pour former un pronucleus capable de participer a la premiere division zygotique de l'embryon. Je me suis interesse a deux mutations a effet maternel chez drosophila melanogaster associees au phenotype rare de production d'embryons haploides a developpement gynogenetique. Une etude genetique et cytologique a ete conduite pour determiner le mecanisme d'elimination des chromosomes paternels dans les embryons. La premiere mutation, appelee sesame, bloque la decondensation de la chromatine du spermatozoide et exclut ce noyau du premier fuseau mitotique. L'analyse cytologique a montre que ce phenotype est la consequence d'un defaut d'incorporation des histones de type somatique d'origine maternelle dans la chromatine du spermatozoide. Sesame represente donc une nouvelle fonction maternelle requise pour le remodelage de la chromatine et la formation du pronucleus. La seconde mutation, maternal haploid, induit un phenotype tres different dans les ufs : le pronucleus male se forme, rencontre son partenaire femelle et les chromosomes paternels se condensent au sein du premier fuseau zygotique. En revanche, les chromatides paternelles sont incapables de se diviser en anaphase de la premiere division. L'analyse suggere que la fonction codee par maternal haploid est requise pour une organisation de la chromatine paternelle compatible avec la formation de chromosomes mitotiques fonctionnels. Ces travaux ont donc permis d'identifier, pour la premiere fois chez la drosophile, deux genes a expression maternelle dont les produits sont specifiquement requis pour le remodelage de la chromatine du spermatozoide.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (136 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 121-136 et notes bibliographiques dans chaque article

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.