Les actes de langage dans une perspective interculturelle : l'exemple du voeu en français et en grec

par Stavroula Katsiki

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Catherine Kerbrat-Orecchioni.

Soutenue en 2001

à Lyon 2 .


  • Résumé

    La présente recherche relève du domaine de la pragmatique (pragmatique illocutoire, interactionniste et contrastive) et se donne comme objectif la description comparée d'un acte de langage particulier, le voeu, à l'intérieur de deux langues différentes, le français et le grec. Il s'agit, à partir d'un corpus essentiellement authentique, de mener une observation empirique dans le but de dégager les similitudes et les variations qui caractérisent la réalisation de cet acte de langage dans les interactions françaises et grecques - et notamment sa formulation, sa structuration en échange et son fonctionnement pragmatique. Cette étude vise, à la lumière de la réalité conversationnelle, à problématiser la notion d'acte de langage et à interroger l'universalité de ce concept théorique. En outre, une réflexion est portée sur les implications socio-relationnelles et culturelles des comportements communicatifs, envisagés sous l'angle de la politesse linguistique. L'exemple du voeu montre en effet que les variations pragmatiques observées sont révélatrices de l'"éthos" communicatif et du système de valeurs des communautés discursives auxquelles appartiennent les locuteurs. Enfin, un autre apport précieux de l'étude contrastive des actes de langage est de contribuer à l'amélioration de la communication interculturelle, car la prise de conscience et la compréhension des différences communicatives sont susceptibles de réduire les malentendus qui menacent souvent les rencontres entre des individus provenant de cultures différentes.

  • Titre traduit

    Speech acts in an intercultural perspective : the exemple of the act of wishing in French and Greek


  • Résumé

    This current research falls within the area of pragmatics (speech act theory, conversational analysis and cross-cultural pragmatics), with the purpose of making a comparative description of a specific speech act, i. E. The "act of wishing", in two different languages, French and Greek. Drawing from an essentially authentic corpus, we proceed to carry out an empirical observation with a view to pointing out to similarities and variations which caracterize the enactment of this particular speech act in French and Greek interactions - notably its realisation patterns, exchange oriented organisation and pragmatic functioning. Our study aims, in the light of conversational reality, at reconsidering the notion of speech act and pondering the universality of this theoretical concept, with a reflexion on socio-relational implications of communicative behaviours considered from the angle of politeness. The example of the act of wishing shows that the pragmatic variations observed reveal the communicative style and the cultural values of the speech communities to which the speakers belong. Lastly, another valuable contribution of the comparative study of speech acts is the fact that it favors an improvement of intercultural communication, as being aware and understanding communicative differences may help reduce misunderstandings which often threaten encounters between people from different cultures.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (457 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 449-457

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.