Le journal quotidien sur le web : dispositif, forme, et identité éditoriale

par Annelise Touboul

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Jean-François Tétu.

Soutenue en 2001

à Lyon 2 .

  • Titre traduit

    Daily newspapers on the Web : device : form and editorial specificity


  • Résumé

    Cette thèse est d'abord une étude sémiologique du dispositif technique et du dispositif formel des journaux d'actualité générale sur le Web. Cet ensemble de formes est envisagé comme une expression privilégiée de l'énonciation éditoriale. L'étude montre comment le dispositif co-produit le journal et son omniprésence lors de la consultation Elle affirme aussi clairement la responsabilité éditoriale. L'analyse d'un corpus international témoigne des tensions existant entre une instance éditoriale qui s'affiche ostensiblement et l'apparente neutralité des informations présentées et calibrées au sein de structures tabulaires. Les éditeurs, désireux de signifier la richesse de leur site et leur maîtrise du flux informationnel, proposent une quantité importante d'informations gérées de façon automatique au sein d'une maquette préprogrammée. Quantité et concentration laissent dès lors fort peu de place pour une mise en valeur de l'actualité au sein de ce dispositif qui impose une fragmentation importante. L'étude des temporalités des sites révèle l'existence de trois registres essentiels: l'éphémère d'une actualité renouvelée, la permanence d'informations disponibles plus longtemps, le stockage d'articles intégrés aux archives. Le journal sur le Web emprunte à la fois aux agences d'information et aux bases de données. Les éditeurs visent le public le plus large possible et tente de le maintenir à l'intérieur de leurs sites grâce aux liens hypertextes autoréférentiels. Prégnance de la technique, fragmentation, calibrage et automatisation constituent des ingrédients essentiels au journal sur le Web. Il appartient ainsi au lecteur de créer, in fine, le seul lien qui importe : celui du sens.


  • Résumé

    This thesis is primarily a semiological study of the technical and formal devices employed by mainstream daily newspapers on the web. Form is considered as an essential means of editorial communication. This study, which clearly asserts the responsibility of the editorial instance, reveals that the devices co-produce the newspaper and are omnipresent throughout the visit. Study of an international corpus reveals the tension between an ostensibly present editorship and the seeming neutrality of the information presented and graded in boxes. Editors are eager to flag the diversity of their web sites and their mastery of informational flux and present substantial amounts of information controlled semi-automatically within pre-fabricated layouts. The sheer volume and density of information all but pre-empt any possible privileging of news items within such a format that necessarily induces substantial fragmentation. A study of the temporal evolution of the web sites reveals three major registers : ephemeral and rapidly updated news stories, more permanent information, and the storage of articles in an archive. Online newspapers function both as news agencies and databases. The editors seek to capture the widest possible public and try to keep them within the site through internal hypertext links. Fragmentation, hierarchisation and automation are the main ingredients of the online paper. It is thus up to the reader to create the most important links - the links of meaning.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (765 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 452-477. Glossaire

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.