Le sujet à l'oeuvre : écriture et lecture chez Angela Carter

par Béatrice Bijon

Thèse de doctorat en Lettres, sciences humaines et sociales

Sous la direction de Josiane Paccaud-Huguet.

Soutenue en 2001

à Lyon 2 .


  • Résumé

    L'œuvre d'Angela Carter (1940-1992), en tant qu'œuvre de l'art, permet d'explorer la question du sujet dans l'œuvre et dans son rapport à l'œuvre. La connexion de l'écriture avec la lecture et la psychanalyse permet de jeter une lumière sur la fiction littéraire dans le sillage des travaux de Freud et de Lacan. Au regard de l'effet fascinatoire qu'opèrent nombre de textes cartériens sur ses lecteurs et critiques, il s'agit de voir comment, au-delà de l'inscription de la violence et d'éléments fantastiques et, donc, du fantasme, un élément de symptôme fait accroc chez le lecteur. En laissant de côté la dimension d'Imaginaire de la lecture de l'inscription idéologique, nous nous interrogerons sur la dimension de jouissance qu'autorise le texte littéraire à travers le nouage du regard et de la voix. Outre la réflexion sur les fonctions du langage et la loi du Symbolique, nous explorerons la dimension de Réel que recèle le texte, une dimension irréductible et exclue du sens.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 442 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 411-428. Annexes. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.