Reconnaissance du visage, expression et genre : la modularité à l'épreuve du visage

par Jean-Yves Baudouin

Thèse de doctorat en Sciences cognitives. Psychologie cognitive

Sous la direction de Guy Tiberghien.

Soutenue en 2001

à Lyon 2 .


  • Résumé

    Ce manuscrit rapporte une étude expérimentale des processus de traitement de l'information faciale. L'hypothèse d'indépendance de trois de ces processus (reconnaissance de l'identité, reconnaissance de l'expression faciale émotionnelle et catégorisation du genre) est testée au travers de 12 expériences. L'Expérience 1 indique que les trois types d'information faciale s'appuient sur des caractéristiques du visages essentiellement identique, notamment la configuration. L'Expérience 2 indique que les fréquences spatiales du système visuel qui permettent leur traitement sont essentiellement les mêmes. Les Expériences 3 à 6 indiquent que le processus de reconnaissance du visage intègre des données issus des processus chargés des autres types d'information faciale ; l'expression faciale émotionnelle (Expérience 3 et 4) et le genre (Expériences 5 et 6). Les Expériences 7 à 10 indiquent que la familiarité d'un visage favorise la reconnaissance de l'expression faciale émotionnelle lorsque le processus chargé de cette dernière information est mis en difficulté. L'intervention de la familiarité apparaît précoce. Finalement, les Expériences 11 et 12 portent sur des patients schizophrènes et indiquent que ce type de patient éprouve des difficultés à dissocier l'identité et l'expression faciale émotionnelle ; les variations d'une information interfèrent sur la décision portant sur l'autre information. En conclusion, nous proposons de considérer que les différents informations faciales sont extraites par des processus distincts mais en interactions plutôt que par des processus modulaires et encapsulés. La dissociation de ces informations (i. E. , la capacité de répondre à une information sans prendre en considération les variations des autres informations) nécessite un certain niveau d'intégration et implique la mise en oeuvre de mécanismes attentionnels.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 232 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 197-224

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.