Le Gene Agouti Bovin : Organisation Structurale et expression tissulaire : Production par génie génétique de trois variants protéiques

par Juliette Martin

Thèse de doctorat en Biologie - Sciences - Santé

Sous la direction de Raymond Julien.

Soutenue en 2001

à Limoges , en partenariat avec Université de Limoges. Faculté des sciences et techniques (autre partenaire) .


  • Résumé

    La pigmentation chez les mammifères est définie par la distribution ainsi que par les quantités relatives de deux pigments, la phaléomélanine et l'eumélanine qui produisent respectivement des colorations rouge/jaune et marron/noir. Aujourd'hui, plus de 150 mutations différentes affectant plus de 60 loci distincts modifiant la coloration du pelage ont été identifiées chez la souris. Deux principaux loci, agouti (a) et extension (E) contrôlent les quantités relatives des pigments. Le gène extension code le récepteur (MClr) de l'hormone hypophysaire α-MSH. Cette dernière stimule la production d'eumélanine en se fixant sur le récepteur ancré dans la menbrane des mélanocytes. Par sa liaison à MClr, la protéine Agouti favorise la synthèse de la phaléomélanine. Le travail présenté dans ce mémoire a été entrepris dans le cadre d'un programme de recherche de marqueurs génétiques des races bovines françaises en collaboration avec les centres de recherche de l'INRA et les UPRA. L'étude des exons codants du gène agouti bovin n'a pas permis de mettre en évidence l'existence de différents allèles associés aux races bovines étudiées. Aussi, avons nous orientés nos travaux de recherche vers lé́tude des transcrits du gène agouti afin d'expliquer les variations de pigmentation de la robe des races bovines étudiées. Ces recherches nous ont conduit à identifier, en plus du transcrit bovin de référence, deux transcrits spécifiques de la peau. Ces transcrits diffèrent dans leurs structures et leur séquence, et définissent deux groupes de races bovines: le premier comprend les races Prim'Holstein noire, Limousine X prim'Holstein, Montbéliarde et Limousine et le deuxième les races Prim'holstein blanche, charolaise X Prim'Holstein, Blonde d'Aquitaine, Charolaise et Salers. La prodution par génie génétique des pépdides deduits des transcrits bovins permettra d'obtenir des anticorps spécifiques. Ces derniers seront utilisés dans des études d'immunodetection. La mise en évidence de sites d'épissage alternatifs au sein des transcrits spécifiques de la peau et l'obtention des séquences 5' non-codantes ont également conduit à établir la première structure partielle du gène Agouti bovin.

  • Titre traduit

    The Bovine Agouti gène : Structural organization and tissue expression : Production by genetic engineering of three peptidic variants


  • Résumé

    The work presented in this report was begun within the framework of a research program for genetic markers of the French bovine species in association with INRA and UPRA. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 205 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 168-204

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Limoges (Section Sciences et Techniques). Service Commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.