Les Chaouïa du bassin de la Sambre : histoire et culture d'une communauté berbère

par Nordine Boulhaïs

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jean-Marie Delmaire et de Jean Martin.

Soutenue en 2001

à Lille 3 .


  • Résumé

    L'Aurès est ce massif de l'Atlas saharien en forme de losange au Nord-Est de l'Algérie. Il s'articule autour des vallées de l'Abiod et l'Abdi. Chacune est le lieu de vie d'une des deux plus importantes tribus berbères chaouïa, respectivement les Aït Daoud et les Aït Abdi. Les historiens ne sont toujours pas d'accord : éternel insoumis anarchique ou civilisation brillante et parfaitement intégrée ? La question reste posée en attendant un approfondissement des travaux et recherches. Les montagnards vivaient d'élevage et d'agriculture diverse. La société et la culture chaouïa sont profondément berbères, même l'Islam apporté à grand peine par les cavaliers arabes a dû composer avec les rites traditionnels paysans hérités d'un lointain passé. La France n'a pas complètement contrôlé l'Aurès, ne serait-ce qu'administrativement, ceci sans parler des révoltes et des bandits d'honneur. Mais le tournant de la politisation de l'opposition au colonialisme dans l'Aurès est l'après-guerre. Le lancement est l'œuvre d'un Chaoui, Ben Boulaïd. Mais cet élan réel, quasiment nulle part ailleurs égalé, n'est pas unanime puisque les divisions tribales poussent une partie des tribus, et même des fractions, aurasiennes à suivre leur chef, l'Agha Merchi, et à se ranger aux côtés des autorités françaises. Ce soutien des Harkis, la France en bébéficiera jusqu'au cessez-le-feu puisque la Wilaya I et son maquis perdront de leur importance progressivement, l'Aurès étant une "région de début de la guerre". Ces Chaouïa Harkis seront trompés et abandonnés, sauf ceux qui pourront rejoindre l'armée avec leur famille. Arrivés en France, après les camps de Rivesaltes ou Saint-Maurice-l'Ardoise, ils iront travailler dans la sidérurgie de la partie méridionale du département le plus septentrional. Ils s'intègreront progressivement, aidés par l'Etat et surtout leur association. Ils conservent une vie communautaire, leur religion et traditions, leur cuisine, leurs coutumes sociales et leur langue

  • Titre traduit

    The Shawiya of Sambre Valley : history and culture of a Berber community


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2002 par Presses universitaires du Septentrion à Villeneuve-d'Ascq

Des harkis berbères de l'Aurès au nord de la France


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (1137 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 1089-1137

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-2001-19-1
  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-2001-19-2
  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-2001-19-3
  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-2001-19-4
  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 695
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2002 par Presses universitaires du Septentrion à Villeneuve-d'Ascq

Informations

  • Sous le titre : Des harkis berbères de l'Aurès au nord de la France
  • Dans la collection : Histoire et civilisations , 1284-5655
  • Détails : 1 vol. (439 p.)
  • ISBN : 2-85939-710-8
  • Annexes : Bibliogr. p. [425]-433
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.