Le contrôle indirect du mouvement : stratégies spatiales et contrôles sensoriels induits par une situation de téléopération

par Isabelle Pennel

Thèse de doctorat en Psychologie cognitive

Sous la direction de Jean-Claude Darcheville.

Soutenue en 2001

à Lille 3 .


  • Résumé

    Les situations de contrôle vidéo-assisté du mouvement entraînent généralement un décalage entre les informations visuelles et kinesthétiques. En effet, l'orientation des mouvements perçus sur l'écran dépend de la position de la caméra et correspond rarement à leur orientation réelle. Lors des études que nous avons réalisées, les participants devaient effectuer des mouvements de pointage, contrôlés sur écran vidéo, en direction d'une cible visuelle. Les résultats obtenus indiquent qu'un changement d'orientation de la scène visuelle entraîne une erreur angulaire (30% de la perturbation induite), néanmoins, la performance s'améliore au cours des essais et une stabilisation de l'erreur angulaire est observée après la répétition d'une dizaine d'essais. Cependant, l'apprentissage effectué à un endroit donné de l'espace n'est pas isotropique et ne se transfert qu'aux localisations spatiales impliquant un changement d'amplitude du geste. En ce qui concerne la nature des informations utilisées afin de planifier l'action, deux systèmes de référence sont adoptés, l'un basé en grande partie sur les informations proprioceptives et l'autre utilisant les informations visuelles et proprioceptives lors de la localisation de l'effecteur. Les situations de contrôle indirect du geste présentent donc des contraintes spécifiques, ces dernières permettant la mise en évidence de l'implication quasi systématique des informations proprioceptives lors de la spécification de la position et/ou de l'orientation du membre effecteur dans l'espace. Ceci laisse à supposer qu'il est impossible d'utiliser un système de référence purement allocentré reposant de manière exclusive sur les informations unimodales visuelles. Enfin, l'adaptation observée se traduit essentiellement par une recalibration des informations proprioceptives sur la base des informations visuelles


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 223 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 203-223

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-2001-26
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.