Sur la commande par modes glissants des systèmes à retards

par Frédéric Gouaisbaut

Thèse de doctorat en Productique, automatique et informatique industrielle

Sous la direction de Jean-Pierre Richard et de Michel Dambrine.

Soutenue en 2001

à Lille 1 .


  • Résumé

    Ce mémoire concerne la stabilisation par modes glissants des systèmes linéaires et non linéaires à retards. Pour ces systèmes dynamiques, l'évolution dépend non seulement des informations à l'instant t mais aussi d'une partie de leur histoire : ils sont dits héréditaires. Dans le premier chapitre, nous rappelons les différentes commandes qui peuvent s'appliquer aux systèmes héréditaires. Leurs avantages ainsi que leurs inconvénients y sont présentés. Dans le second chapitre, nous proposons la construction systématique de lois de commande par modes glissants, qui stabilisent d'une manière robuste les systèmes linéaires à retards sur l'état. Plusieurs cas sont considérés : retard constant, retard inconnu, et retard variant dans le temps. La synthèse de la commande (surface de glissement) est alors faite à l'aide d'outils d'optimisation convexe appelés inégalités linéaires matricielles. Le troisième chapitre étend ces résultats au cas de systèmes non linéaires à retards sur l'état. Plusieurs méthodes y sont proposées suivant que le retard est connu ou non. Enfin, dans le quatrième chapitre, nous étudions le comportement d'un système commandé par modes glissants et soumis à un retard pur sur les entrées ou sur les capteurs de sortie. Nous montrons alors que sous certaines conditions, le système converge dans une bande autour de la surface, dont l'amplitude est évaluée à l'aide d'une fonction de Lyapunov-Razumikhin. Des exemples illustratifs sont présentés tout au long du mémoire.

  • Titre traduit

    Sliding mode control of delay systems


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (194 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.183-194

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-2001-123
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.