Etude de procédés hybrides pour la nanofiltration de macroémulsions : couplage avec une déstabilisation chimique et avec un écoulement gaz / liquide

par Gaëlle Ducom

Thèse de doctorat en Génie des procédés industriels

Sous la direction de Corinne Cabassud.

Soutenue en 2001

à Toulouse, INSA .


  • Résumé

    Cette étude est centrée sur le procédé de nanofiltration appliqué au traitement de fluides de coupe de type macroémulsions. L'objectif est d'améliorer ce procédé, dont la principale limitation est liée aux phénomènes de colmatage par dépôt de gouttes et de polarisation de concentration qui réduisent le flux de perméat. A cet effet, deux procédés ont été étudiés : l'utilisation d'un écoulement intermittent gaz / liquide dans le concentrat et le couplage avec une déstabilisation chimique de l'émulsion. Le premier procédé permet d'obtenir une amélioration du transfert à travers la membrane pour plusieurs types de solutions : émulsions stabilisées ou non stabilisées d'huile dans l'eau et suspensions de bentonite. L'amélioration du flux de perméat atteint un facteur 2,4 dans certaines conditions opératoires. Une caractérisation de l'hydrodynamique des écoulements gaz / liquide dans un module plan a permis d'une part d'acquérir une banque de données des paramètres observables de l'écoulement et d'autre part, la détermination des contraintes de cisaillement à la paroi des membranes par une méthode électrochimique. L'amélioration du flux en nanofiltration a alors été reliée à certains paramètres hydrodynamiques. Par contre, dans les conditions opératoires étudiées, le second procédé ne permet pas d'observer une amélioration du flux de perméat, ce qui a été expliqué en partie par les phénomènes osmotiques. Plusieurs mécanismes de déstabilisation d'une émulsion ont été identifiés en fonction de la concentration en sel.


  • Résumé

    This study concerns the nanofiltration process applied to cutting oil fluids in the form of macroemulsions treatment. The aim is to enhance this process productivity, which is essentially limited by fouling in the form of oil drops deposit and by polarisation concentration. Both phenomena induce low permeate fluxes. For that, two processes were studied: use of air sparging and coupling with a chemical destabilisation of the emulsion. The first process allows flux enhancement for several kinds of solutions: stabilised or non-stabilised emulsions and clay suspensions. The permeate flux enhancement can reach a factor 2. 4 depending on the operating conditions. Two-phase flow in the concentrate compartment of a flat sheet cell was characterised. A data bank of flow characteristics was obtained and wall shear stresses at the membrane surface were determined using an electrochemical method. Flux enhancement in nanofiltration was then linked to some hydrodynamic parameters. On the other hand, in the operating conditions of this study, the second process does not induce flux enhancement, which was partly explained by osmotic phenomena. Several destabilisation mechanisms of the emulsion were identified, depending on the salt concentration.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 271 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 231-240

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées. Bibliothèque centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2001/639/DUC
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.