Modélisation du bruit de phase des oscillateurs hyperfréquences et optimisation des systèmes de communications numériques

par Stéphane Bougeard

Thèse de doctorat en Sciences appliquées. Électronique

Sous la direction de Jacques Citerne.

Soutenue en 2001

à Rennes, INSA .

  • Titre traduit

    Highwave oscillators phase noise modeling and optimization of digital communications systems


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Face à la congestion des ressources spectrales, les systèmes de radiocommunications à très larges bandes tendent à utiliser des fréquences proches de la bande millimétrique. A ces fréquences, la conception d'oscillateurs présentant une bonne pureté spectrale n'est pas sans poser de réels problèmes technologiques. Ainsi, un des handicaps majeurs à l'heure actuelle est l'augmentation du bruit de phase des oscillateurs grand-public chargés d'assurer la transposition de fréquence. Les recherches présentées dans ce mémoire de thèse ont pour but l'étude et la modélisation du bruit de phase des oscillateurs ainsi que l'optimisation des systèmes de communications numériques en présence de bruit de phase. Différents modèles analytiques de bruit de phase y sont présentés et sont appliqués à l'étude de systèmes de communications numériques monoporteuse et multiporteuses. Un nouveau modèle permettant de générer dcs échantillons temporels est utilisé pour la conception de simulateurs matériel et logiciel de bruit de phase. Les performances obtenues avec ces différentes approches sont confrontées pour divers systèmes de communications numériques monoporteuse et multiporteuses, permettant ainsi de valider les différents modèles étudiés. Une attention particulière est ensuite portée à l'étude des fonctions de démodulation, de synchronisation et d'égalisation en présence de bruit de phase. Pour des Modulations d'Amplitude en Quadrature, un nouveau procédé de démodulation plus robuste aux erreurs de phase est proposé puis appliqué afin d'améliorer les performances d'un système de synchronisation à décision dirigée. Une étude de l'association des fonctions de synchronisation et d'égalisation adaptative en présence de bruit de phase est ensuite développée dans un contexte de canaux multitrajets théoriques. Enfin, une application à la configuration d'un système très large bande pour des transmissions point à multipoints à 17 GHz et à l'intérieur des bâtiments conclut ces travaux.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (243 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 102 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut National des Sciences Appliquées. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.