Utilisation des methodes de decomposition de domaine directes appliquees a la mecanique des solides

par Jean-François Lassignardie

Thèse de doctorat en Mécanique

Sous la direction de Gilbert Touzot.

Soutenue en 2001

à l'INSA ROUEN .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Aujourd'hui, les industriels et les chercheurs utilisent des modeles numeriques de plus en plus fins pour simuler les phenomenes qu'ils etudient. Pour pouvoir resoudre les systemes d'equations qui sont obtenus, il est necessaire d'avoir recours a de grosses ressources informatiques. Les ordinateurs multiprocesseurs apportent une solution a ces besoins. Neanmoins, leur utilisation necessite le developpement de nouvelles methodes, comme les methodes de decomposition de domaines. Le travail realise au cours de cette these est une etude et une optimisation de la methode multifrontale parallele directe. La these s'articule autour de quatre points : - amelioration des performances paralleles du solveur direct skyline dans le but de diminuer les temps de la methode multifrontale parallele directe lors de la resolution du probleme interface. - comparaison de la methode multifrontale parallele directe avec le solveur direct parallele skyline. - parallelisation de la methode frontale et implantation de cette derniere dans la methode multifrontale parallele pour utiliser plus efficacement un grand nombre de processeurs. En effet, les sous-domaines peuvent alors etre traites par plusieurs processeurs ce qui diminue la taille du probleme interface lors de l'utilisation d'un grand nombre de processeurs. - implantation de la methode multifrontale multiniveau parallele directe sur une machine massivement parallele mais aussi sur un reseau de stations. Les resultats obtenus montrent les gains apportes par nos developpements. Differents tests ont ete menes sur des problemes industriels de topologies differentes (surfaciques ou volumiques). En general, la methode de decomposition multifrontale multiniveau parallele directe permet de diminuer d'un facteur 2 a 3 le temps de calcul total et la place memoire necessaire. De plus, l'utilisation de cette methode rend possible la resolution de problemes de grosses tailles sur un simple reseau de stations ou de pc.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 145 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 71 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées (Rouen Normandie).
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.