Traitement de la DCO dure par photooxydation avancée, couplage UV/H2O2

par Arnauld-Amaury Sillet

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Jean-Marie Blanchard et de Jacques Bourgois.

Soutenue en 2001

à Lyon, INSA , dans le cadre de École Doctorale de Chimie (Lyon) , en partenariat avec École nationale supérieure des mines (Saint-Etienne) (autre partenaire) .


  • Résumé

    L'objectif de ce travail est d'étudier l'application de l'oxydation avancée par couplage UV/lh02 aux effluents industriels qui présentent une « DCO dure», c'est-à-dire une DCO difficilement traitable par des procédés classiques d'épuration, en particulier biologiques. Le procédé UV/H202 a été mis en œuvre pour prétraiter les effluents avant leur rejet à l'égout communal, pour traiter des effluents toxiques et des lixiviats de décharge d'ordures ménagères, comme post-traitement en vue du rejet au milieu naturel et enfin comme technique d'élimination de la couleur résiduelle des effluents d'un ennoblisseur textile. Plusieurs paramètres déterminants de l'efficacité de cette technique de dépollution ont été étudiés : le pH, la présence de pièges à radicaux, la concentration initiale en oxydant, le temps d'irradiation, le débit au sein des réacteurs d'oxydation, la source d'irradiation UV, la nature des matériaux transparents utilisés et l'épaisseur de la lame d'eau irradiée. Le couplage UV /H202 apparaît comme une technique très intéressante pour certaines applications, en particulier en raison de la minéralisation de la pollution organique sans transfert de phase.

  • Titre traduit

    = Removal ofbiorefractory COD by UV/H20 2 advanced oxidation process.


  • Résumé

    The purpose of this work was to study the application of UV /H20 2 Advanced Oxidation Process (AOP) to industrial wastewaters containing non-biodegradable organic matter. Advanced oxidation bas been applied prior to release of pretreated effluents into a municipal sewage system to treat toxic effluents and landfill leachates and as post-treatment before releasing into a natural ecosystem. It has also been used to remove residual color from previously bio-treated dyeing wastewater. Several key factors have been studied : pH, hydroxyl radical scavengers, initial hydrogen peroxide concentration, irradiation time, flow rate, UV irradiation source, quality of the protecting quartz and thickness of the irradiated layer. The advanced oxidation UV/HzOz process appears to be a promising technique. Furthermore, organic pollution is not transferred but instead oxidized to carbon dioxide.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 207 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.172-183

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure des mines. Centre de documentation et d'information.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées (Villeurbanne, Rhône). Service Commun de la Documentation Doc'INSA.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : C.83(2545)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.