Méthodologie d'analyse des dysfonctionnements des systèmes pour une meilleure maitrise des risques industriels dans les PME : application au secteur du traitement de surface

par Laurence Gardes

Thèse de doctorat en Sciences et techniques du déchet

Sous la direction de Henry Londiche.

Soutenue en 2001

à Lyon, INSA , en partenariat avec École nationale supérieure des mines (Saint-Etienne) (autre partenaire) .


  • Résumé

    En application des principes généraux de prévention, développés dans le cadre législatif de la protection des travailleurs, une analyse des risques doit être efféctuée dans l'ensemble des installations industrielles. Dans les PME, ce principe de prévention est très peu appliqué et on peut attribuer en partie cette absence d'application au fait que les méthodes d'analyse proposées aux PME ne leurs sont pas adaptées. Afin d'évaluer le degré d'adaptation ou d'inadaptation des méthodes existantes, nous avons étudié les caractéristiques des PME puis décidé de tester sur le terrain une méthode d'analyse des risques afin d'observer les blocages survenant à cette occasion. Dans ce but, nous avons mis en place dans trois PME de traitement de surface une méthode classique d'analyse des risques (MOSAR), choisie parmi les méthodes issues du mouvement de la sûreté de fonctionnement.

  • Titre traduit

    = Methodology for industrial risk analysis in SME : application to the metal finishing industry


  • Résumé

    According to the general principles of prevention such as they are defined by the legislative code concerning the workers' protection, a safety risks analysis must be done in all the industrial facilities. In small and medium-sized firms, this principle of prevention is rarely respected and we may think that it is partly because the methods of risks analysis which are proposed to these firms are not well adapted. In order to measure the level of adaptability or inadaptability of the existing methods, the characteristics of these small and medium-sized firms were studied, then the decision was taken to test a method of risks analysis in real conditions so as to study the obstacles which could appear in this situation. A classical method of risks analysis (MOSAR) was used in three small and medium-sized metal finishing firms. This method was chosen among several methods from the system safety movement. During this experimental work, numerous obstacles appeared at each step of the analysis i. E. : the modelisation of the system, the identification of the various possibilities of accidents, the definition of a hierarchy and choice of protection and prevention measures. These obstacles were studied and were found to be the result of a difference of values between the small and medium-sized firms and the prevention institutions and of a lack of model for the occurrence and representation of risk in these firms, as, in the institutions. Eventually various improvements were proposed that could help increasing the application of successful risk analysis in small and medium sized firms.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 214 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.p. 166-171

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure des mines. Centre de documentation et d'information.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 620.8 GAR
  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées (Villeurbanne, Rhône). Service Commun de la Documentation Doc'INSA.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : C(2537)
  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées (Villeurbanne, Rhône). Service Commun de la Documentation Doc'INSA.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.