Marquage génétique et moléculaire de la résistance au Phomopsis / Diaporthe helianti (Munt. Cvet. Et al. 1981) chez le tournesol (Helianthus annuus L. )

par Kamel Langar

Thèse de doctorat en Biologie moléculaire et cellulaire végétale

Sous la direction de André Bervillé.

Soutenue en 2001

à Toulouse, INPT .


  • Résumé

    L'évaluation de la résitance au Phomopsis de différents génotypes de tournesol (Helianthus spp) nous a permis de déterminer quatre groupes de résistance: un groupe à résistance complète, un groupe à résistance partielle qui réagit tardivemnt à l'infection sur feuille, un groupe sensible présentant une résistance partielle à la pénétration du mycellium du champignon, et un groupe très sensible. Par infection artificielle avec le mycélium de Phomopsis déposé sur une feuille, nous avons d'une part confirmé que la résistance est de type horizontal et d'autre part caractérisé trois composantes de la résistance: vitesse maximale et finale de croissance des nécroses sur feuille, et vitesse de croissance des nécroses sur pétiole. Par infection semi-naturelle, nous avons révélé une composante indépendante ce celles évaluées pa infection artificielle, les taux d'attaque totaux sur tiges et feuilles à floraison. Nous avons alors construit une carte génétique de 309 marqueurs couvrant 2168,6 cM avec une distance moyenne entre marqueurs de l'ordre de 6. 1 cM, sur 171 lignées recombinantes issues du croisement intraspécifique HA89 (Sensible) X LR4 (Résistant), en utilisant des PCR spécifiques de gènes de résistance, des DALP (amplifications directes de polymorphismes de longueurs de fragments de restrictions). . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 175 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.162-175

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure agronomique. Centre de documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2001INPT014A
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.