Modélisation de l'adsorption dissociative de molécules diatomiques sur des agrégats métalliques par la méthode de la fonctionnelle de la densité : comparaison avec les propriétés du massif et de la surface infinie

par Jérôme Roques

Thèse de doctorat en Sciences des matériaux

Sous la direction de Claude Mijoule.

Soutenue en 2001

à Toulouse, INPT .


  • Résumé

    Les processus d'adsorption dissociative tiennent une place importante dans les procédés de catalyse hétérogène. L'objectif de ce manuscrit est de montrer que l'on peut correctement décrire l'adsorption dissociative de l'hydrogène et de l'oxygène sur une surface infinie de palladium, en la modélisant par de petits agrégats. Dans cette étude, nous avons utilisé la théorie de la fonctionnelle de la densité (TFD) pour effectuer les calculs des énergies électroniques des diférents systèmes étudiés. La première partie de ce travail est consacrée à l'études de différentes propriétés de petits agrégats de palladium nus, à les comparer à celles du métal et de la surface infinie, puis à tenter de faire un lien théorique entre les deux. Dans une seconde partie, nous avons montré que les petits agrégats de palladium à deux couches constituent de bons modèles pour représenter la chimisorption atomique de l'hydrogène ou de l'oxygène ou de l'oxygène sur une surface infinie de palladium. La dernière partie de ce mémoire est consacrée à l'étude de l'adsorption dissociative des molécules H2 et O2.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (231 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure d'ingénieurs en arts chimiques et technologiques. Service de documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TG 2001 ROQ
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.