Commande directe en couple d'une machine asynchrone : structures d'observations : application aux systèmes multimachines-multiconvertisseurs

par Jamel Belhadj

Thèse de doctorat en Génie électriqueGénie électrique

Sous la direction de Bernard de Fornel et de Ahmed Dhouib.

Soutenue en 2001

à Toulouse, INPT en cotutelle avec Tunis, ENIT .


  • Résumé

    L'objectif de ce travail est le développement d'une structure d'observation des variables de commande du Contrôle Direct du Couple (DTC) d'une machine asynchrone. Cette structure doit résoudre un dilemne de robustesse et de temps de calcul minimal. La loi de commande obtenue sera utilisée pour la commande multimachines-multiconvertisseurs. Dans ce mémoire, l'auteur a tout d'abord étudié les nouvelles lois de commande dites à contrôle direct du flux statorique et du couple électromagnétique, en particulier le DTC et ceci en montrant les principes du réglage du flux, du couple et la définition de la logique de commutation. Ensuite il a développé trois structures d'observation : l'observateur d'état d'ordre complet, l'observateur à modes glissants et l'observateur découplé. Une étude comparative entre ces trois structures ainsi que l'estimateur classique, montre que l'observateur découplé est une structure intéressante qui répond aux contraines temporelles liées au DTC et qui résout le problème de fonctionnement à très basses vitesses. Pour l'application multimachines, l'auteur a étudié deux systèmes : le système monoondulateur-bimachines et le système biondulateur-bimachines. La commande est effectuée avec le DTC et le contrôle vectoriel. Comme pour le contrôle vectoriel, le DTC donne des résultats intéressants pour la commande des systèmes multimachines. La dernière partie de ce mémoire consiste à définir une architecture matérielle de validation en mono et multimachines. Il s'agit d'une validation pseudo-expérimentale, de la loi de commande associée à la structure d'observation développée. Ceci est effectué par une co-simulation mixte analogique/numérique.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : IV-195 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.188-195

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École nationale supérieure d'électrotechnique, d'électronique, d'informatique, d'hydraulique et des télécommunications. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 01INPT002H/1

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2001INPT002H
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.