Étude de l'absorption et du métabolisme du 99Tc lors d'un apport chronique et à faible dose chez le ruminant et le monogastrique

par Dominique Berthol

Thèse de doctorat en Sciences agronomiques

Sous la direction de Jean Brun-Bellut.

Soutenue en 2001

à Vandoeuvre-les-Nancy, INPL .


  • Résumé

    Le technétium-99 est un radioélément à 1/2 vie longue (212 000 ans) produit principalement lors du retraitement du combustible nucléaire. L'ion pertechnétate (TCO4-), forme probable de rejet du 99Tc dans l'environnement, est très mobile dans les sols aérés et les eaux bien oxygénées, et peut être prélevé par les plantes et les animaux terrestres. L'objectif de ce travail est d'évaluer les risques de transfert du 99Tc chez des animaux, ruminants et monogastriques, lors d'une exposition chronique par voie orale et à faibles doses (5 Bq. G-1 de poids vif). Chez le ruminant, une très faible part du 99Tc apporté par l'eau de boisson est absorbée au niveau du tractus gastro-intestinal (digestibilité < 0,04). Les quantités retenues par les tissus, reins et foie) représentent moins de 2% de l'apport. Par contre, chez le monogastrique, on mesure une digestibilité maximale de 0,90. Après absorption, le 99Tc est principalement excrété par voie urinaire (>70% de l'apport) mais aussi par voie fécale (-5% de l'apport). Dans les tissus, le 99Tc prélevé se localise surtout dans les poils, mais aussi dans les reins, le foie et la thyroi͏̈de. Alors que dans les reins et le foie, on observe un seuil de rétention (à 6-9 semaines), dans les poils et la thyroi͏̈de, les teneurs en 99Tc augmentent toujours plus de 3 mois après le début des apports. L'interruption des apports induit une élimination importante du 99Tc présent dans l'organisme. Les teneurs en 99Tc deviennent négligeables après 37 jours et 44 jours dans le foie et les reins. La thyroi͏̈de (1/2 vie d'élimination de 46 jours) demeure fortement contaminée. La chute des poils durant la période de post exposition (42 jours) ne permet pas qu'une très faible diminution de l'activité mesurée. Quand le 99Tc est apporté au monogastrique, par des produits issus d'animaux contaminés (lactosérum et foie de chèvre) et végétaux cultivés sur des sols contaminés (Ray-grass), on observe une diminution plus ou moins importante de la part de 99Tc absorbée (digestibilité de 0,21 pour le lactosérum, 0,13 pour le Ray-grass, et 0,07 pour le foie). Ces variations montrent l'importance de la forme du 99Tc dans le processus de digestion chez les animaux.

  • Titre traduit

    Study of 99Tc absorption and metabolism in ruminants and monogastrics exposed to low doses for a long time


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (174 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.159-168

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2001 BERTHOL D.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.