Expression et régulation de la leptine et des protéines découplantes (UCPgg) chez le poulet

par Sami Dridi

Thèse de doctorat en Sciences agronomiques

Sous la direction de Mohammed Taouis.

Soutenue en 2001

à Vandoeuvre-les-Nancy, INPL .


  • Résumé

    En production animale, la compréhension des mécanismes contrôlant la régulation de la prise alimentaire et de l'équilibre énergétique permettrait une production plus efficace, de meilleure qualité et moins polluante. Les études menées sur l'homme et les rongeurs indiquent que la leptine et les protéines découplantes jouent un rôle crucial dans la régulation et la coordination de la prise alimentaire, la dépense énergétique et l'utilisation des nutriments par les tissus dans différentes conditions physiologiques et pathologiques. Dans cette étude, nous avons confirmé l'expression de la leptine dans le foie et le tissu adipeux chez trois lignées de poulet et de canard. La leptine est aussi exprimée dans les hépatocytes de poulet en culture primaire. En comparaison avec la leptine de mammifères qui contient deux cystéines, la leptine de poulet contient une troisième cystéine à la position 3 après le peptide signal. Cette extracystéine peut conférer à la leptine de poulet une structure différente et affecter son activité biologique. Nous avons étudié l'effet de la leptine recombinante mutée (cystéine 3 est remplacée par une serine) et la leptine recombinante ovine. Les résultats montrent que la leptine est une hormone de satiété, elle inhibe l'ingèré alimentaire sans affecter la durée passée et le nombre d'accès à la mangeoire chez des poussins Shaver âgés de 9 jours et des coquelets ISA brown âgés respectivement de 5 à 8 semaines. Pour étudier le mécanisme d'action de la leptine, nous avons confirmé la présence du récepteur de la leptine et du NPY au niveau de l'hypothalamus de poulet et déterminer leur interaction avec la leptine et l'insuline dans la régulation de la prise alimentaire. Dans des conditions de jeûne, une diminution de l'insulinémie entraîne une réduction de la leptinémie et une augmentation de l'expression du NPY, et par conséquent augmente la prise alimentaire. Ces changements hormonaux augmentent la sécrétion de l'insuline et de la leptine qui, se liant à son récepteur hypothalamique, effectue un rétrocontrôle négatif sur l'expression du NPY. L'impact des différentes conditions physiologiques et nutritionnelles sur l'expression du gène ob et la leptinémie est également étudié. Les variations observées sont corrélées avec l'état nutritionnel et le génotype. . .

  • Titre traduit

    Expression and regulation of leptin and uncoupling protein in chicken


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (131 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.101-131

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2001 DRIDI S.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.