Étude du comportement hivernal d'associations luzernes annuelles-Rhizobium en régions méditerranéennes : élaboration de la matière sèche et fixation d'azote

par Kholoud Sultan-Tubeileh

Thèse de doctorat en Sciences agronomiques

Sous la direction de Armand Guckert.

Soutenue en 2001

à Vandoeuvre-les-Nancy, INPL .


  • Résumé

    Les basses températures hivernales dans les zones méditerranéennes réduisent la production et la fixation d'azote chez les plantes fourragères. L'objectif de cette étude consiste à trouver des écotypes de luzernes annuelles et des souches spécifiques de Rhibozium tolérant au froid en vue d'établir des associations capables de croître et de fixer l'azote en hiver. Trois écotypes de luzernes (M. Aculeata 80, M. Aculeata 5099 et M. Rigidula 716) ont été cultivés en conditions contrôlées et au champ avec trois traitements azotés : fertilisation, inoculation et témoin. Chaque écotype a été inoculé par deux souches de Rhibozium pour tester l'efficience des associations cultivées sous basses températures. Nous avons suivi le développement des plantes, la production de la matière sèche, la formation des nodosités et la fixation d'azote. Nos résultats indiquent une variabilité génétique au niveau de la tolérance au froid des écotypes étudiés. M. Aculeata 5099 a présenté les meilleures valeurs de biomasse sèche et de fixation d'azote en hiver. Cependant, l'écotype M. Rigidula 716 a montré les meilleurs résultats à la fin de la culture grâce à sa bonne croissance au printemps. L'inoculation a présenté un effet stimulateur sur la croissance. Les traitements inoculés ont généralement produit une biomasse comparable à celle des plantes fertilisées. La proportion d'azote provenant de la fixation a atteint 85 à 87% pour les écotypes M. Aculeata 5099 et M. Rigidula 716. La spécificité entre rhizobium et écotype de luzerne a joué un rôle primordial dans la fixation d'azote puisque les différentes souches ont présenté des degrés variables de tolérance aux basses températures. Les souches M508 pour M. Aculeata 5099 et BZI pour M. Rigidula 716 ont présenté les meilleures performances parmi les souches testées. L'utilisation de M. Aculeata 5099 inoculé par la souche M508 dans un système d'assolement avec des céréales pourrait contribuer à satisfaire les besoins fourragers en hiver.

  • Titre traduit

    Winter performance of annual medic-Rhibozium associations in Mediterranean regions : dry matter production and nitrogen fixation


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (124 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.100-109

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2001 SULTAN-TUBEILEH K.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.