Facteurs influençant la diversité et la synthèse d'antibiotiques des pseudomonads producteurs de 2,4-Diacetylphloroglucinol associés à la rhizosphère de maïs

par Magalie Ventura

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Armand Guckert.

Soutenue en 2001

à Vandoeuvre-les-Nancy, INPL .


  • Résumé

    Des individus (1716) de populations naturelles de pseudomonads ont été isolés de la rhizosphère de plants de maïs à cinq étapes significatives de son développement et à partir de deux compartiments (le rhizoplan et le sol rhizosphérique). Parmi ces isolats, des producteurs de Phi ont été identifiés dans tous les échantillons, indiquant que la rhizosphère du maïs est colonisée par ces bactéries tout au long de sa croissance. La composition de cette population a été analysée à l'aide des méthodes ARDRA et RAPD. Les résultats démontrent une grande variabilité entre les individus producteurs de Phi. Cette diversité ne dépend pas du compartiment rhizosphérique d'origine, mais peut être en partie attribuée à l'âge de la plante. Nous avons caractérisé, grâce à des tests in vitro, certains facteurs environnementaux pouvant moduler la synthèse de Phi des P. Fluorescens 22-27 et 37-27, deux souches appartenant à des génotypes présent tout au long du cycle cultural du maïs, et d'une souche de référence: P. Fluorescens Pf-5. Nos résultats suggèrent que la température et l'aération du sol dans lequel vont être introduits les agents de biocontrôle régulent leur synthèse de Phi et donc leur activité antagoniste à l'encontre des agents pathogènes. L'étude de l'influence de la source carbonée suggère que les exsudats racinaires de maïs induisent la synthèse de Phi chez ces trois souches bactériennes. D'autre pmi, 1 'optimisation de la synthèse de Phi des souches 22-27 et 37-27 est influencée par la disponibilité en rhamnose et arabinose. Enfin, la production de Phi est inversement proportionnelle à la densité bactérienne. L'élaboration d'une méthode d'hybridation in situ nous a permis de vérifier la capacité de Pf-5 à produire du Phl quand elle est dans la rhizosphère de maïs. De plus, l'importance de la densite�� bactérienne a également été notée, puisque la production de Phl semble plus importante dans les zones du système racinaire faiblement colonisées par la bactérie.

  • Titre traduit

    Factors influencing the diversity and the antibiotic synthesis of pseudomonads producing 2,4-diacetylphloroglucinol isolated from the maize rhizosphere


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (183 p.)
  • Annexes : Bibliogr. (257 réf.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.