Peut-on synthétiser du diamant par électrolyse ?

par Patrice Aublanc

Thèse de doctorat en Sciences et génie des matériaux

Sous la direction de Michel Mermoux.

Soutenue en 2001

à Grenoble INPG .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    A l'heure actuelle, la synthèse du diamant est possible par différents procédés. Ces techniques sont maintenant fiables et performantes. Pourtant, surtout à des fins fondamentales, on continuue à chercher des alternatives à ces méthodes, en exploitant notamment les milieux liquides et des réactions électrochimiques. Dans cette optique, il est souvent fait référence aux mécanismes évoqués lors de la croissance CVD du diamant. A notre connaissance, peu de résultats réellement convaincants ont été publiés. C'est cette voie, encore largement inexploitée, que nous avons cherché à explorer. La mise en oeuvre de ce travail a été motivé par le fait que l'on sait créer électrochimiquement certains radicaux à priori impliqués dans la croissance CVD du diamant. Différentes voies de synthèse ont donc été exploirées, voie pour lesquelles nous avons cherché à faire coexister à la surface d'une électrode polarisée de l'hydrogène atomique et des molécules ou radicaux hydrocarbonés. Pour ce faire, nous avons conçu plusieurs dispositifs expérimentaux qui nous ont permis de travailler successivement dans l'ammoniac liquide, dans des solutions d'acide acétique et dans un bain de sels fondus à base d'acétates. Grâce aux méthodes qui ont été développées au cours de ce travail, il est possible d'obtenir sélectivement plusieurs types de matériaux carbonés, y compris du diamant manocritallin. La structure de ces divers matériaux a été caractérisée par spectroscopie Raman, infra rouge, perte d'énergie des électrons et diffraction électronique.

  • Titre traduit

    Diamond synthesis by electrolysis of acetates


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (159 p.)
  • Annexes : Bibliographie

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Grenoble Alpes (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque et Appui à la Science Ouverte. Bibliothèque universitaire Joseph-Fourier.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TS01/INPG/0126
  • Bibliothèque : Université Grenoble Alpes (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque et Appui à la Science Ouverte. Bibliothèque universitaire Joseph-Fourier.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS01/INPG/0126/D

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2001INPG0126
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.