Capacites d'adaptation comportementale et metabolique a un regime hyperproteique chez le rat

par CLEMENTINE JEAN

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Daniel Tomé.

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail met en evidence que, chez le rat wistar, les animaux soumis a un regime hyperproteique a 50% ms sont sujets a des adaptations metaboliques (concernant le foie, l'intestin et la composition corporelle) et comportementales (reduction de la prise alimentaire) faisant intervenir la zone splanchnique. L'absorption de glutamate par l'intestin est stimulee par le regime hyperproteique, tandis que l'absorption et le metabolisme de la glutamine (via la glutaminase) sont diminues par ce meme organe. Les transporteurs hepatiques n, a et x a , g - (par le biais de eaat2) repondent bien aux variations proteiques alimentaires. L'acceleration du transport membranaire est par ailleurs associe a une stimulation des voies cataboliques que sont l'ureagenese et la neoglucogenese. Spontanement, les animaux sont aussi capables de choisir des hauts niveaux proteiques alimentaires (50% ms) lorsqu'ils recoivent un regime dissocie ou proteines, lipides et glucides sont presentes dans des recipients distincts. Leur sequence alimentaire est particuliere (les proteines sont consommees en dernier lors des repas). Le metabolisme azote (mesure par le biais d'azote 15n) des rats choisissant un regime hyperproteique spontanement est cependant comparable a celui des animaux soumis a un regime mixte a 50% ms.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 137 p.
  • Annexes : 416 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : AgroParisTech. Centre de Paris Claude Bernard. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.