Analyse d'erreurs dans le cadre de l'apprentissage de la langue tahitienne par des francophones : expérimentation d'opérations indiquées par quelques marqueurs du tahitien

par Mirose Paia

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Jacqueline de La Fontinelle.

Soutenue en 2001

à Paris, INALCO .


  • Résumé

    Cette étude porte sur l'apprentissage de la langue tahitienne, en milieu institutionnel, par des sujets francophones. Au moyen d'un manuel pédagogique utilisant une métalangue qui s'inspire de la théorie énonciative d'Antoine Culioli, nous avons permis aux apprenants de réaliser certaines opérations de quantification et de qualification en tahitien. Un des moyens permettant, entre autres, d'améliorer l'enseignement, l'apprentissage et le contenu de la grammaire pédagogique, est l'analyse des erreurs récurrentes générées par ces apprenants lors de l'utilisation de certains marqueurs garants de ces opérations. Cette analyse rend compte de l'activité épilinguistique (activité non consciente) de ces apprenants correspondant à leur représentation des phénomènes de la langue et vise à expliquer ces erreurs selon deux principales sources : interlinguale et intralinguale, liées à cette activité inhérente à tout apprenant de langue étrangère. Plusieurs facteurs sont en effet passés en revue, tels la langue maternelle des apprenants ; leur conception de l'apprentissage, de la grammaire, de la langue tahitienne ; leur contact avec la métalangue traditionnelle, les facteurs affectifs susceptibles d'influencer le processus d'apprentissage. Par ailleurs, l'étude propose une analyse théorique de ces marqueurs qui a pour but de pallier leurs différentes interprétations induites par la traduction et de montrer le caractère invariant de ces marqueurs à travers leurs valeurs contextuelles. Enfin, l'analyse est accompagnée d'exercices oraux et écrits qui seraient à même de corriger ces erreurs récurrentes. Ce travail constitue ainsi un premier pas ayant pour but d'une part, la formulation de théories d'apprentissage du tahitien propres aux francophones, basées sur l'expérimentation d'un nombre varié de sujets apprenants, et d'autre part, plus tard, la mise en place de correspondances français-tahitien pour un enseignement bilingue.

  • Titre traduit

    ˜The œanalysis of errors in the context of the learning of the Tahitian language by French speakers : experiments of operations indicated by some markers of Tahitian


  • Résumé

    This study concerns the learning of Tahitian language, in the institutional environment, by French speakers. With a teaching manual using a metalanguage, which takes its inspiration from the enunciatory theory of Antoine Culioli, we have allowed the students to have been able carry out certain operations of quantification and qualification in Tahitian. One of the means allowing, among others the process of markers improving the teaching, the learning and the contents of the pedagogical grammar is the analysis of recurrent errors created by the learners when using some markers proofs of these operations. This analysis explains the epilinguistic activity (not conscious activity) of these learners corresponding to their own representation of the language phenomena and tries to explain these errors according to two principal origins : interlingual and intralingual, based to this activity which is inherent to anybody learning a foreign language. Several factors are reviewed in fact ; such as the mother tongue of the learners, their conceptions of the learning, of the grammar, of Tahitian language ; their contact with the traditional metalanguage ; the affective factors which can influence the process of learning. Furthermore, this study offers a theoretical analysis of these markers, which aims to reduce their different interpretations created by translation and to show the invariable character of these markers through their contextual values. Finally, this analysis is accompanied by oral and written exercises which could correct the recurrent errors. This work forms a first step aiming at the formulation of theories of learning Tahitian concerning only French speakers, these theories are based on the experiment of variety of numbers of students and later the setting of relations French-Tahitian for a bilingual teaching.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH.29
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.C.29
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.